Spider Corsu

Interview avec Lionel, l'auteur du site Viaghju.com, qui a bien voulu répondre à nos questions.


Bonjour, tout d'abord peux-tu te présenter brièvement ?

Lionel, 23 ans, de Piazzole d’Orezza ayant grandi à Furiani... Après mes études à Corté, je suis parti en Erasmus en Irlande et je n’ai pas arrêté de bouger depuis, en revenant toujours sur mon île entre chaque destination.


On a vu sur ton blog que tu as voyagé à différents endroits, où es-tu maintenant ? Peux-tu nous en dire plus sur ce pays ?

Après l’Irlande, l’Australie et le Vietnam, où j’ai passé entre 3 et 9 mois à chaque fois, je suis désormais au Canada, à Montréal. Au Québec donc. Précision importante, pour nos amis québécois. Montréal, c’est l’Amérique en version française. Des gratte-ciels, un mode de vie à l’américaine, des températures qui atteignent les -30°C (il fait -10° au moment où j’écris ces lignes). Et ici, le sport national, c’est le Hockey sur glace. Le foot («soccer») c’est pas trop leur truc.


Comment vis-tu ta passion pour le Sporting en habitant à l'autre bout du Monde ?

En suivant régulièrement les résultats, par RCFM et surtout par Facebook, grâce à une page très bien faite et alimentée en direct à chaque fois... Chapeau bas aux personnes qui s’en occupent, je sais que ça prend beaucoup de temps, mais ça permet vraiment à tous les supporters dans le monde entier de suivre leur équipe.


Quel a été ton (ou tes) meilleur(s) souvenirs du Sporting ?

Malheureusement j’étais trop jeune lors des grands moments des années 90. Je ne sais pas si j’ai vraiment UN moment en particulier, c’est un ensemble, une ambiance. So Elli, les voitures garées à l’arrache de partout, les cacciate de supporters, Capone, ses chiens... Le Sporting fait partie de ma vie alors que je ne suis pas un grand sportif et pas un grand fan de foot en général. De chez moi, j’entends le match, les cris de joie quand il y a un but... Je regrette juste de ne pas pouvoir être là lors des grands moments qu’on est en train de vivre en National.
Comme beaucoup, j’ai eu peur que la descente, ce soit la fin. Alors que c’est juste un nouveau départ, et quel départ ! Uniti, piu chè mai ! C’est là qu’on peut vraiment être fiers. Le peuple Corse est en train de montrer que dans l’adversité, il est uni, optimiste, et surtout, qu’il ne baisse pas les bras. D’ailleurs pour tout ça je tenais à dire merci à Bastia 1905, qui, comme le dit sa devise « natti per soffre », a depuis sa création toujours été là pour supporter notre équipe, même dans les pires moments. A toute la tribune Est, présente qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige : Bravu ! Et sinon, mention spéciale à Jo Bonavita et son incroyable prestation à Poretta... Un Lion !


Alors comme ça, Spider Man serait corse et supporter du Sporting ? Parle-nous de ta rencontre avec l'homme araignée.

Et oui... Il venait de sauver deux grand-mères d’une mort certaine quand soudain, je l’ai rencontré. Du coup j’en ai profité pour aller lui souhaiter Pace è Salute ! C’était le lendemain du nouvel an ! J’ai toujours une écharpe du Sporting avec moi quand je suis en voyage. Quand il l’a vu, il m’a dit «Mì ! Ancu tè, sì un sustenidore di u Sporting ??» - Quelle ne fut pas ma surprise ! Il a pris l’écharpe, je lui ai dit «Aspetta, je te filme !». Vous connaissez la suite. Et en plus de ça, il m’annonce qu’il est de chez nous !!
On ne le voit pas sur la vidéo, mais il a dû repartir très vite après ça pour empêcher une agression quelques rues plus loin. Chì bravu tipu !


Fil Info