En cette période de trêve de fin d'année, Frédéric Hantz évoque la reprise de l'entraînement du SC Bastia, le mercato, ainsi que l'arrivée de Jonathan Lacourt au sein de l'effectif bastiais.

Frédéric Hantz : « La grosse satisfaction de ce retour de vacances est de retrouver tout le monde à l’entraînement. Un retour qui se fait en douceur afin de reprendre un bon rythme de travail. Aujourd’hui (hier, ndlr), nous aurons d’ailleurs deux séances et puis lundi, nous partirons en stage à Monticello pour accélérer notre préparation pour un gros mois de janvier. Avec déjà le match amical face à Lyon, mercredi prochain, mais surtout la réception de Sochaux en Coupe et derrière notre gros calendrier en championnat. Tous les joueurs, hormis Salim Moizini, qui se remet de son opération à l’épaule, sont aptes à jouer et cela est une très bonne nouvelle.

Du fait que la Guinée ne débute la compétition que le 23 janvier, le sélectionneur a accepté de nous laisser Diallo pour ce match face à Sochaux. Par contre, nous le perdrons par la suite pendant un mois sur une série de matchs très importants. Pour ce qui est du mercato, c’est une période où tout peut arriver très vite, dans un sens comme dans l’autre. L’idéal pour moi en tant qu’entraîneur est que nous puissions garder Sadio jusqu’à la fin. Alors oui peut-être un transfert, mais avec un prêt jusqu’au mois de juin. Le club travaille dans ce sens-là mais les dossiers de Sadio et Wahbi (Khazri) appartiennent plus au président Geronimi qu’à moi-même. S’il doit y avoir transferts, je m’y prépare et j’essaye de trouver des solutions pour conserver un groupe très compétitif pour cette fin de saison.

Jonathan Lacourt a été blessé au moment où il était au pic de sa carrière. C’est un joueur très talentueux mais il est clair que suite à sa longue absence, il nous fallait le mettre à l’essai. C’est un joli pari dans la mesure où personne ne lui a fait confiance. J’ai très envie qu’il reste avec nous jusqu’au bout. Il a très faim même s’il lui faudra un peu de temps au niveau du rythme. Mais pour moi, les recrutements de janvier servent à la fois à apporter des solutions sur la fin de saison mais également sur l’avenir. Et Jonathan s’inscrit totalement dans ce cadre-là ! »

Source : Corse-Matin

Fil Info