Le nouveau gardien du Sporting Anthony Martin (28 ans) explique les raisons pour lesquelles il a choisi de signer à Bastia et se dit « fier de pouvoir être à la base de la nouvelle histoire de ce club ».

Anthony Martin. Crédit: Ouest France

« Cela faisait deux ou trois semaines que nous étions en discussion avec le club, explique-t-il sur footamateur.fr. J’ai connu le coach Stéphane Rossi durant mes années en National. Le projet du Sporting ne m’a pas laissé indifférent même si j’étais retissant pour repartir en National 3 ! [...] Quand le Sporting m’a contacté, je n’ai pas hésité. Je suis fan de football et je sais ce que le club peut représenter. »

« Quand tu arrives ici, tu te prends ça de plein fouet ! Le Sporting c’est une institution. Donc pour moi, c’était une très bonne opportunité mais surtout une proposition qui ne se refuse pas. Je suis fier de pouvoir être à la base de la nouvelle histoire de ce club. »

 

Contacté par quelques clubs de National 2 cet été, il confie qu'il avait « du mal à retourner dans le monde amateur car (il) a encore pour ambitions d'atteindre le professionnalisme ». Il a pourtant accepté la proposition du Sporting, dont les infrastructures et l'engouement l'ont aussi motivé dans son choix.

« Dans ma tête, je ne vais pas jouer en National 3 mais au Sporting Club de Bastia ! Ce week-end à Propriano, lors du match de coupe de France, j’ai vu ce que ce club pouvait générer car notre adversaire était vraiment supporter du club. »

 

Anthony Martin attend désormais la lettre de sortie de la fédération algérienne, puisqu'il était sous contrat au CS Constantine. Sa participation samedi prochain contre Le Pontet n'est donc pas certaine.

 

L'interview complète à lire ici.

Vous pourriez aimer...

Fil Info