thibaudau

Jean-Philippe Thibaudeau était très remonté contre l’arbitrage et l’équipe du FC Nantes à l’issue de la rencontre (1-1).

« Il n’y a strictement rien à dire sur le carton rouge d’Alexander Djiku, a-t-il déclaré dans Temps additionnel. On parle du traitement de Sadio Diallo durant les quinze premières minutes, il reçoit deux coups de coude derrière la tête l’arbitre ne siffle pas faute. Alors que quand Mostefa fait la même chose, c’est carton jaune. Il a fallu attendre la réduction du score pour que Nantes se prenne un jaune sur un accrochage avec Leca. Il y a eu un traitement "de défaveur" envers Saint-Maximin tout au long de la rencontre. On a laissé faire aux Nantais ce qu’ils voulaient tout au long du match. Sérgio Conceição a fait la comédie tout au long de la rencontre, en sortant de sa zone, en insultant, en chauffant les supporters, en se prenant avec le 4e arbitre. On l’a laissé faire ce qu’il voulait. On a eu le malheur de sortir de notre zone, on s’est de suite fait reprendre de volée et réprimandés. Le 4e arbitre n’arrêtait pas de demander aux Bastiais de se dépêcher sur les touches, contrairement aux Nantais. A un moment donné il faut arrêter. C’est scandaleux de voir le comportement des Nantais à l’issue de la rencontre, avec dix personnes sur la pelouse sur l’égalisation chez une équipe 19e au classement. Qu’ils aient au moins un peu de fierté et d’humilité par rapport à une équipe qui est dans une situation difficile. Dans les couloirs des joueurs nantais narguaient. Je souhaite qu’un jour le Sporting envoie le FC Nantes en Ligue 2. Ce qu’on a vu aujourd’hui est une infamie. C’est tout simplement immonde de la part des arbitres et du FC Nantes. Certains joueurs sont venus s’excuser parce qu’ils savaient que les choses étaient allées trop loin. On attend toujours les excuses des arbitres, qu’on n’aura jamais. Un penalty imaginaire... Quand une équipe est réduite à 10 et mène 2-1 à la 86e minute, comment peut-on siffler un penalty quand on n’est même pas sûr qu’il y a faute ? C’est un scandale ! José Franceschini est allé voir les joueurs, en disant qu’il avait vu des guerriers ce soir. Il faut qu’ils aient la tête haute car ils ont réalisé un grand match. Cela va déplaire peut-être à beaucoup de monde, le Sporting sera en Ligue 1 la saison prochaine. En tout cas le message est passé ce soir, on n’aura pas la mémoire courte du côté du Sporting. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info