Invité de Stonda Turchina, Pierre-Marie Geronimi a évoqué le cas Thievy Bifouma ainsi que le mercato.

« Je suis déçu par le comportement du joueur, on va régler ce dossier assez rapidement. Il ne s’est pas adapté, il n’a pas eu le comportement d’un joueur professionnel et encore moins un comportement adapté au Sporting Club de Bastia.

Aucun club ne m’a contacté pour Bifouma. Il fait toujours partie de l’effectif. Son comportement, il devra en payer les conséquences. On travaille à son départ. Il ne se sent pas bien à Bastia, on ne le retient pas. On ne peut pas prendre le risque de casser un contrat, ça doit passer par une négociation.

En refusant de prendre l’avion, il s’est mis à l’écart. Il n’y a quasiment plus d’avenir pour lui sous le maillot du Sporting. Il lui reste 2 ans et demi de contrat. On essaiera de le vendre, ou d’au moins le libérer pour économiser sur son salaire. C’est une erreur de recrutement comme il y en a dans tous les clubs. »

 

Le président bastiais est également revenu sur le mercato et la nécessité de recruter au moins deux joueurs.

« Il nous faut un défenseur central, un milieu de terrain, et un attaquant si Bifouma part. On a quelques pistes aujourd’hui. On recherche des profils rares. Il faut emmener du sang neuf. Antoine Conte nous a été proposé bien avant les problèmes judiciaires qu’il a actuellement.

Si on peut avancer très vite dans le mercato, il faudra le faire. On peut se permettre de « rêver » pour finir la saison entre la 10e et la 12e place à la fin de la saison ».

Vous pourriez aimer...

Fil Info