Sébastien Squillaci, invité de "La grande interview" sur L'Équipe 21, a parlé de sa rééducation suite à sa rupture des ligaments croisés, mais aussi de l'arbitrage envers Bastia.

« J’ai été opéré il y a 2 mois, je récupère bien, tout est positif pour l’instant. Je vais voir comment se passe ma reprise sur le terrain. Si j’en ai les capacités, je ferai une saison de plus. Sinon je mettrai un terme à ma carrière. J’ai encore envie de jouer. J’ai eu la chance de ne pas avoir eu de grosses blessures durant ma carrière, je ne suis pas « trop usé », mais il faut voir comment ça évolue. »

 

Dans un débat « Les Corses sont-ils paranos ? », le défenseur bastiais a longuement évoqué l’attitude des arbitres arbitrant le Sporting, qui viennent selon lui à Furiani avec des a priori.

« Peut-être que dans la communication, on ne fait parfois pas toujours les choses comme il le faut. Mais au niveau des arbitres il y a quand même des à priori, notamment sur le fait de venir à Furiani. Il y a eu des incidents mais comme dans d’autres stades, et pas plus graves qu’ailleurs. Je pense que les arbitres ont le carton plus facile aussi. Un exemple : pendant la finale de la Coupe de la Ligue, je me fais expulser au bout de 13 minutes par M. Bastien. Je vais le voir il me dit : « tu es dernier défenseur ». Sauf que je ne l’étais pas. Je vais le voir à la fin du match, il me dit : « tu annihiles une action de but ». J’avais les boules, car pour Bastia c’est quelque chose d’exceptionnel de jouer une finale. Trois mois plus tard, je regarde PSG-OM. Le même arbitre siffle 3 penaltys : aucun carton rouge, alors que Barrada se retrouve face au but, Aurier lui fait un tacle, il ne se prend qu’un carton jaune. Devant ma télé, je me suis dit il y a un problème. Alors que les règles n’avaient pas changé, mais les faits sont là. Alors que pendant la finale, je ne tacle pas, et M. Bastien me met un rouge sans réfléchir.

On n’a pas de joueurs méchants. On est une équipe avec de petits moyens, on joue avec nos qualités. On doit être performant dans les duels car on a moins de qualité technique et d’expérience. Je ne rentre pas sur le terrain pour casser des jambes. On est agressif dans le bon sens du terme, pas pour être violent. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info