Jean-Louis Leca

Le Sporting se déplace à Nice ce dimanche, dans le cadre de la 14e journée de L1. Un « derby » qui s’annonce compliqué face au leader du championnat.

Les Bastiais sont empêtrés dans une spirale négative depuis le mois d’octobre, avec seulement deux petits points glanés sur les six dernières rencontres. Le résultat d’un manque de réalisme, de combativité parfois, qui s’ajoutent à des erreurs d’arbitrage.

Le Sporting pourra heureusement compter sur les retours de Yannick Cahuzac, Jean-Louis Leca et Daniel Danic pour affronter le rival niçois. Ngando, Bifouma et El Kaoutari, blessés pour la réception de Montpellier, font aussi partie du groupe.

 

Nice sur un nuage

De son côté, l’OGC Nice est sur un nuage depuis le début de la saison. Leader de la Ligue 1, il se montre intraitable à domicile avec 19 points sur 21 possibles, et une série en cours de 5 victoires de rang en championnat.

Autant dire que la tâche s’annonce des plus ardues pour Bastia, qui affiche une série inverse à l’extérieur. Points positifs : les absences de Mario Balotelli et Paul Baysse pourraient peser sur les Aiglons. Et permettre au Sporting de ramener quelque chose de l’Allianz Riviera. En utilisant le bonus de PMU.fr offert à l’inscription, un match nul entre Nice et Bastia vous rapporterait près de 400 €.

Il faudra en tous les cas faire preuve de combativité et de sens collectif de façon constante, comme l’expliquait lundi Mehdi Mostefa : « On fait les efforts mais pas toujours ensemble et pas constamment, donc ça crée un gros problème. Quand on ne joue pas en équipe on se fait punir directement. »

 

Cahuzac : “Un gros défi qui nous attend ce week-end”

« Il y a un gros défi qui nous attend ce week-end, a déclaré le capitaine bastiais ce samedi en conférence de presse. La semaine s'est plutôt passée normalement à part jeudi. Ça reste un derby, au-delà de ce qui s'est passé dans les années précédentes. Chez nous, c'est important.On a à cœur de faire un résultat pour nous, pour nos supporters, pour notre club, pour notre situation. Nice joue bien au ballon, il y aura des contacts, comme dans tous les matchs. C'est dur d'expliquer aux jeunes ce que c'est un derby méditerranéen. On les mettra au parfum. »

En espérant que le message soit passé et que les Turchini puissent déjouer les pronostics dimanche. L’heure du déclic ? Forza Bastia !

Vous pourriez aimer...

Fil Info