Le dirigeant bastiais Yves Pianelli s'est montré déçu après la défaite du Sporting face à Angers (1-2) hier et espère un déclic samedi prochain à Lille.

« C’est un sentiment de faiblesse voire d’impuissance. On a vu une équipe d’Angers cohérente, qui a mis beaucoup d’impact et qui nous a mis en danger sur chaque action. Malheureusement on n’a pas eu beaucoup de caractère. J’espère que ce n’est qu’une perte fugace de nos valeurs, il va falloir que beaucoup de joueurs, surtout les nouveaux, s’en imprègnent. Le Sporting n’a pas joué avec ses valeurs et sa grinta. Malgré notre égalisation un peu chanceuse juste avant la mi-temps, on a eu l’impression qu’on s’en contentait. Il n’y a pas eu de révolte. Lille a perdu, c’est un club en difficulté. J’espère qu’on va casser ce schéma de relancer systématiquement les clubs en difficulté, et qu’on va enfoncer le clou et faire mal à notre ami Frédéric (Antonetti). »

Vous pourriez aimer...

Fil Info