Marc Dubois estime que Sedan aurait pu rattraper Bastia

Le président du CS Sedan, Marc Dubois, fustige la décision de la FFF d’arrêter les championnats amateurs, alors que son club compte 5 points de moins sur Bastia, le leader du groupe A de National 2. Il se dit « persuadé que Sedan aurait pu revenir sur Bastia » et annonce que son club va saisir le CNOSF.

Marc Dubois

« Ne pas être promus en National, c’est pour nous une énorme frustration, un très gros sentiment d’injustice, alors que nous avons été en tête du championnat de septembre à février, après avoir gagné nos treize premiers matches, déclare-t-il dans L’Ardennais.

On a ensuite eu un petit trou d’air, à cause d’une cascade de blessures et de suspensions, mais nous allions de nouveau avoir un effectif au complet. C’est pour ça qu’on a aujourd’hui beaucoup d’amertume, car il restait neuf matches à jouer et je suis persuadé qu’on aurait pu revenir sur Bastia.

Je reconnais que la décision n’était pas facile à prendre, mais la FFF a choisi la solution la plus simpliste qui soit, en arrêtant le championnat à la dernière journée disputée. C’est une solution injuste parce que, de notre côté, on venait de jouer des clubs de haut de tableau et on aurait évidemment aimé que notre adversaire les joue aussi…

On est terriblement frustrés, car sur la totalité des autres critères – le goal average particulier avec Bastia, le goal average général, le nombre de journées passées en tête, le classement à la fin des matches allers… – on était devant.

Nous jugeons donc cette décision arbitraire et nous allons saisir le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) pour obtenir réparation avec un collectif de clubs qui se sentent, eux aussi, lésés.

On va aussi intenter une seconde procédure devant le CNOSF, car on estime qu’il y a eu un manque d’équité devant la DNCG. Ce que l’on demande à un club, on doit le demander à toutes les équipes et on a des éléments qui indiquent que cela n’a pas été le cas.

Le dossier est désormais entre les mains de notre avocat. Mais ce qui est sûr, c’est que quelles que soient les décisions qui seront prises, on reviendra encore plus forts dès qu’il sera de nouveau possible de jouer au football. »

 

Marc Dubois a également critiqué l’arbitrage à domicile contre Haguenau (match nul de Sedan marqué par 3 suspensions), de la part d’un arbitre « venu nous arbitrer des bords de la Méditerranée ».

« C’est une immense frustration et un grand sentiment d’injustice, voire de colère, confie-t-il au micro de Radio 8 Ardennes. On a été en tête jusqu’à fin février, il reste le tiers du championnat à jouer. On a été coupé dans notre élan lors du match contre Haguenau, si on peut appeler ça un match… L’attitude de l’adversaire et d’un arbitre venu nous arbitrer des bords de la Méditerranée... C’était un non-match, un arbitre extrêmement dur avec nous avec 3 cartons rouges dans les dernières minutes. Après Haguenau, sans chercher d’excuses, les derniers matchs... aucune équipe ne peut jouer sans sa défense centrale et son gardien (titulaires). Et quand on était prêt à revenir, on ne peut pas jouer. »

 

Interrogé sur un live Instagram (lire par ailleurs) à propos de la volonté de faire appel de Sedan, Mathieu Chabert a déclaré : « Je m’en fous complètement, ils font ce qu’ils veulent. Ils sont dans leur droit ».

Vous pourriez aimer...