Le Sporting a tenu ce jeudi une conférence de presse pour faire le point sur la situation du club à la mi-saison.

ferrandi

Claude Ferrandi a d'abord remercié les bénévoles et les partenaires du Sporting, dont un nouveau depuis la mi-saison, Orezza, qui apparaîtra sur le short.

 

Le budget

« La signature de Ludovic Genest était limite hors budget, mais nous avons décidé de donner les moyens au club en octroyant un budget supplémentaire pour l’acquisition d’un voire deux joueurs. On fait tout ce qu’on peut pour réussir ce projet.

Le budget est aujourd’hui de 2,2 M€. On se donne encore quelques jours pour affiner et voir ce qu’on peut réellement faire, s’il y a la possibilité d’engager un deuxième joueur après Genest. Aucune augmentation de capital n’a été actée.

Les entrées sont un peu au-dessus de ce qu’on avait prévu. Ça permet notamment de revoir le budget. »

 

Les infrastructures

« Les infrastructures de Borgo appartiennent à l’association. Elles sont sous le coup d’une garantie qui avait été donnée auprès de l’URSSAF pour le paiement des cotisations de la SASP. Potentiellement, il y a un risque que l’association perde ces infrastructures. Ça se réglera sur un plan juridique.

On est à 90 % sûr de ce que (la faillite de la SASP) peut causer sur l’association, c’est calculé.

La CAB va lancer des études complémentaires sur la possibilité ou non d’opter pour une pelouse synthétique. »

 

Les Socios

« Les relations avec les Socios sont les mêmes qu’on a depuis le début. Il n’y a pas eu grand-chose d’acté car il n’y a pas aujourd’hui matière à faire trop de choses. L’argent des Socios, comme ils l’ont exprimé depuis le début, devait surtout servir au niveau des infrastructures du club, et non pas pour le fonctionnement. »

 

Luc Dayan

« Nous sommes partis la semaine dernière à Strasbourg pour rencontrer les dirigeants du club, à l’initiative de Luc Dayan. Pour essayer de s’enrichir de l’expérience des clubs qui ont subi la même histoire que la nôtre. Luc est toujours à la tâche et devrait revenir dans le premier semestre 2018 pour qu’on puisse avancer sur ce déclenchement de société commerciale, et voir pour quel aspect on va opter, pour la saison prochaine certainement.

Beaucoup de clubs de L1 et L2 nous ont proposé de nous aider sur des démarches, comme le RC Strasbourg, qui nous a conseillés. »

 

Par ailleurs, Stéphane Rossi a rappelé l’objectif sportif du Sporting : « A la fin de la saison, on veut se retrouver en tête de ce championnat et accéder dès cette année au National 2. On s’est donné les moyens, on a fait venir Ludovic Genest qui sera qualifié pour samedi. »

 

Vous pourriez aimer...

Fil Info