agostini

Anthony Agostini, Directeur des Services généraux du SCB, est longuement revenu dans Team Duga sur la rencontre Bastia-Nantes et notamment la cabale médiatique des médias nationaux envers le Sporting suite à une fin de match mouvementée.

« Hier soir, à 10 contre 11, on marque deux buts et on se fait rejoindre à quelques secondes de la fin, le scénario est cruel. Il y avait tellement de désolation dans le stade, il n’y avait aucun risque de débordement. Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est le comportement de Sérgio Conceição, qui a complètement pété les plombs, et ce n’est pas la première fois. Il s’en est pris aux ramasseurs de balle, mais aussi à une partie du public située derrière son banc. Ce fut très dur à gérer car plusieurs membres de son staff ont eu la même attitude. Ce qui explique la rentrée aux vestiaires un peu houleuse. Mais en aucun cas il n’y a eu de bagarre dans le tunnel. Les délégués ont accès aux images et étaient présents. Ils pourront attester qu’il n’y a eu aucun coup échangé. J’ai eu l’impression hier soir que Nantes avait gagné la coupe d’Europe, il n’y avait aucun contentieux avec cette équipe hormis un match perdu sur tapis vert il y a 2 ans. La rentrée aux vestiaires a été tendue mais vraiment pas de quoi faire les gros titres.

Personnellement je n’ai pas vu le président Geronimi monter dans le car de Nantes. Si c’est le cas, il lui appartiendra de s’expliquer là-dessus. Le fait de dire que la réception de Nantes sera chaude la saison prochaine, je ne vois pas en quoi il s’agit de menaces graves. Conceição a fait dégénérer le match alors que c’est un éducateur, il doit montrer l’exemple.

Il n’y a pas eu un seul incident à déplorer sur les après-match depuis 4 ou 5 ans à Bastia. J’ai entendu que le car nantais avait été la cible d’engins pyrotechniques, c’est une fable. Il y avait des supporters mécontents, notamment de la gestion du club, à l’entrée du stade qui se sont éparpillés. Un fumigène a été lancé dans le coin du parking, le bus nantais n’a été la cible d’aucun projectile. Quand j'entends dire que la BAC a exfiltré le bus des joueurs nantais, on prend les gens pour des imbéciles. On a joué et gagné des derbys, notamment à Nice, pourtant on ne s’est pas permis le dixième de ce qu’on a constaté hier soir de la part d’une partie du staff nantais.

En quoi on pourrait être sanctionné sur le match contre Nantes ? Il n’y a eu aucune bagarre, Conceição devra répondre de ses actes. Concernant Geronimi, si la Ligue décide de le suspendre, il le sera à titre individuel. Je ne vois pas en quoi ça va impacter notre club. Si le Sporting descend, ce sera sportivement et pas à cause de l’extra-sportif. Il y a eu une entrée houleuse aux vestiaires mais on ne peut pas parler de bagarre hier soir. Si le problème n°1 de la presse française, c’est que Pierre-Marie Geronimi est allé discuter avec Conceição... Des scènes sur les parkings, il y en a tant et plus, comme lors des matchs entre Lyon et Saint-Étienne. Ce n’est pas pour autant que l’on remet en cause l’intégrité entière de ces clubs ! On est loin d’être cuits et on ne rendra pas les armes aussi facilement. »

Articles similaires

Fil Info

Classement