Ciccolini

Le Sporting compte 22 points après la 22e journée, soit son pire total depuis la remontée en Ligue 1 en 2012.

A Furiani, il a engrangé seulement 15 points en 12 matchs, ce qui en fait la 18e équipe à domicile du championnat.

Des statistiques inquiétantes qui s’expliquent principalement par des contre-performances répétées à Furiani. Le Sporting ne compte en effet que trois victoires à domicile, pour 6 nuls et 3 défaites.

Bien trop souvent cette saison, outre les montants touchés, le manque de réussite et les blessés, c’est un Bastia aux deux visages qu’on a vu à Armand-Cesari. Le dernier match face à Caen en est le parfait exemple. Alors qu’ils auraient dû creuser l’écart en première période, les Bastiais se sont fait rejoindre sur un penalty facilement évitable, avant de lâcher complètement après la mi-temps.

Un constat amer qu’a résumé François Ciccolini samedi : « Sur nos temps forts, on ne tue pas les matches et on donne de la ressource à l'adversaire. Nos adversaires se créent trop d'occasions, surtout à domicile. »

Résultat : le SCB se rapproche de plus en plus dangereusement de la zone rouge. A égalité de points (22) avec Caen, qui compte un match en moins, il ne doit sa 17e place qu’à un meilleur goal-average. Metz n’est qu’à un point derrière, en sachant que le club lorrain a aussi un match en moins et qu’il s’est vu retirer 2 points par la LFP... Seul Lorient est un peu distancé avec quatre unités de retard.

 

Dans l'attente d'un réveil

Le salut passera inévitablement par un réveil de l’équipe bastiaise. Il faudra grappiller quelques points à l’extérieur, « ne rien se refuser » comme l’a déclaré Gilles Cioni. Mais surtout, engranger à Furiani. Même face aux grosses cylindrées (Monaco, Saint-Étienne, Lyon sur cette phase retour), il faudra se montrer solide. Car le Sporting s’est fait rejoindre au score à Furiani à cinq reprises cette saison (Toulouse, Montpellier, Bordeaux, Nice et Caen), sans oublier les défaites contre Paris, Angers et l’OM...

Le Sporting doit vite retrouver ses valeurs de combativité et refaire de Furiani une citadelle imprenable. Des éléments indispensables dans la lutte pour le maintien. En espérant également qu’un attaquant soit recruté avant minuit ce soir, pour pallier au départ de Bifouma et dynamiser, on l'espère, l'attaque turchina sur cette deuxième partie de saison.

 

Les statistiques par saison depuis la remontée en L1 :

2016/17 : 22 points en 22 matchs > 17 e, (domicile : 15 points en 12 matchs > 18 e)
2015/16 : 25 points en 22 matchs > 15 e (domicile : 21 points en 11 matchs > 3 e)
2014/15 : 23 points en 22 matchs > 14 e (domicile : 17 points en 12 matchs > 12 e)
2013/14 : 33 points en 22 matchs > 9 e (domicile : 23 points en 10 matchs > 5 e)
2012/13 : 25 points en 22 matchs > 13 e (domicile : 15 points en 10 matchs > 15 e)

En faisant une moyenne des quatre saisons précédentes, le Sporting comptabilisait 26 points (dont 19 à domicile) à la 22 e journée. Cette saison : 22 points (dont 15 à domicile).

Articles similaires

Fil Info

Classement