modesto nice

Le Sporting reçoit Nice ce soir à 20h45. L’occasion de revenir sur la rivalité entre les deux clubs, qui remonte aux années 1970 et qui perdure jusqu’à aujourd’hui. Retour sur des rencontres et incidents qui ont marqué l’histoire du Sporting.

 

1976 : Le contentieux prend de l’ampleur

Après les incidents de 1972 à Nice suite à une altercation entre Pantelic et Van Dijk, le contentieux prend une autre ampleur quatre ans plus tard.

En 1976, le match aller du 8e de finale de Coupe de France, à Nice, se déroule dans un climat hostile. Le capitaine niçois Jean-Noël Huck déclarait : « Nous allons raquer les Corses avant d’aller chez eux parce qu’on sait qu’on va être matraqué là-bas ». Bagarre générale pendant le match, tacles appuyés des Niçois sous la bienveillance de l’arbitre...

Au retour à Furiani, les projectiles et les insultes pleuvent, dans une ambiance qui sent la poudre. Les Niçois débutent même le match à 10 (!) et sont balayés 4-0 ! Mais en réponse aux incidents, la Fédération annule le résultat et veut faire rejouer le match sur terrain neutre. L’affaire prend de l’ampleur, le magasin du capitaine niçois Jean-Noël Huck est détruit notamment. Le maire de Nice, Jacques Médecin, fait pression sur les dirigeants de l’OGCN pour déclarer forfait. Bastia est qualifié.

 

1992 : Qualification à Nice en 8ème de finale de Coupe de France

Des milliers de supporters bastiais envahissent le stade du Ray. Une bombe agricole est lancé sur la pelouse aux pieds de Jean-Philippe Mattio, qui s’écroule après l’explosion. Mais le joueur niçois est légèrement blessé et la rencontre a lieu. Le Sporting, poussé par ses accaniti, se qualifie en gagnant 1-0 !

 

2004 : Incidents à Bastia

« Quelques heures avant le match, des supporteurs corses ont canardé à coups de pierres le car qui transportait vers le stade Furiani des supporteurs niçois arrivés par bateau vers 18 heures » indiquait l’AFP.

En première période, les supporters niçois démontent des fauteuils de leur tribune et les jettent sur la pelouse. Leur retour à Nice sera compliqué : « Par mesure de sécurité, ils devaient être regroupés pour la nuit dans un entrepôt aménagé du port de Bastia, selon la police ». Sur le terrain, les Bastiais l'emportent 2-1.

 

2014 : Victoire 1-0 à l’Allianz Riviera, des supporters niçois envahissent le terrain

Alors que le Sporting s’impose 1-0, la fin de match est marquée par l’envahissement du terrain par une centaine de supporters niçois voulant en découdre avec les joueurs bastiais. Les dirigeants niçois ainsi que des médias et personnalités malhonnêtes mettront ensuite la responsabilité des incidents à Jean-Louis Leca, qui avait brandi le drapeau corse pour fêter la victoire.

 

2016 : Victoire 2-0 à Nice

26 février 2016. Nice est 3e du championnat, Bastia 14e. A la 58e minute, Floyd Ayité, qui file au but, est taclé par Baysse, qui est expulsé. Le coup-franc qui suit est enroulé magistralement dans la lucarne par Sadio Diallo ! Trois minutes plus tard, Ayité trompe une nouvelle fois Cardinale et permet au Sporting de l’emporter 2-0 en terre niçoise ! Le dernier succès en date face à l'OGCN.

Vous pourriez aimer...

Fil Info