Gaël AngoulaGaël Angoula est revenu dans CM Foot sur le triste spectacle affiché par le SC Bastia depuis plusieurs semaines. L’ancien défenseur bastiais dit ne pas reconnaître les valeurs de solidarité et de combativité qui faisaient la force du Sporting durant son passage au club.

« Je suis un anti-star. Ou plutôt un anti-pseudo starlettes qui ne se défoncent pas sur un terrain. Ça me fait mal au cœur de voir le Sporting comme ça. Quand je suis devant ma télé, j’ai l’impression que c’est un autre club qui joue. Ce n’est pas le Sporting que j’ai connu. Sur le papier, l’équipe est meilleure qu’à mon époque, mais on ne joue pas au football avec des noms. »

« Contre Lorient, j’ai halluciné. C’était la kermesse. Les mecs sont venus, ont gagné et sont remontés dans leur car. Tranquilles. Il n’y a même pas eu un carton. Avec la suspension de Cahu, heureusement qu’il y a des Gillet ou des Squillaci sinon il vaudrait mieux déclarer forfait. Par le passé, on avait une force, dès qu’il y avait un mec qui trichait ou se cachait, on le remettait en place. Dans les moments de crise, il faut avoir les c... de se dire les choses. »

« Je me mets à la place des passionnés. Ça doit être une souffrance terrible de voir le Sporting dans un tel état. Je ne reconnais pas le club que Frédéric Hantz a construit. Je ne retrouve pas les mêmes valeurs. Quand j’ai vu l’interview de Tallo j’ai été surpris. C’est interdit de dire ce genre de choses. Tu ne joues pas à Bastia comme tu joues à Marseille ou Paris. Avant de penser à toi ou de faire un petit pont, il faut penser à se défoncer pour le copain. Imaginez les gens qui viennent du Sud, qui se tapent les routes dangereuses en rentrant à des heures pas possibles après les matchs. C’est interdit de leur faire subir cette souffrance. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info