avis-supporters

Comme après chaque match du Sporting, Spiritu-Turchinu donne la parole aux supporters qui s'expriment à travers notre page Facebook. Suite aux nombreuses réactions, nous publions les huit premières qui nous sont parvenues suite à la défaite contre Lorient (0-2).

 

D.B : « Très mauvais match de la part du Sporting on attendait mieux ! Il faut plus travailler en attaque et mettre du jus ! Tout reste à faire pour Makelele et les siens ! »

JL.S : « Très déçu ! Je m'attendais à une large victoire, puis il y a eu ce score, il n'y avait pas de défense et Lorient pendant un moment j'ai cru qu'ils jouaient chez eux... Ceci n'est pas Bastia d'avant ! Hantz et Makelele ont des résultats différents. J'espère qu'il va très vite reprendre le club en main pour que les victoires reviennent et que le club respecte au moins l'objectif ! »

E.B : « Une honte ! Les joueurs ne sont pas motivés, le coach continue de garder son système improductif depuis le début de la saison, il va falloir des réactions et vite ! Sinon, d'ici 5-6 journées, on est condamné à se battre pendant toute l'année et ce n'est pas la place du Sporting vu le potentiel de l'effectif. »

M.P : « Je ne comprends pas, je suis dans l'incompréhension, pourquoi ça ne marche pas ? Nos joueurs ont l’air perdu et regardent les autres jouer ! Pas capables d’aligner 3 passes, aucun mouvement offensif, des changements défensifs au lieu d’en faire offensivement... Je sui frustré comme tous les supporters... Una reazzione serà pussibule ? Forza bastia... »

A.M : « Bastia n’a plus d’âme. C’est une saison noire pour le peuple bleu. Les dirigeants ont besoin de réagir et vite. C’est peut-être pas Makelele le fautif mais bon c’est lui qui a recruté. Après il sort Pino et Ba alors que Boudebouze est inexistant, à tel point qu’un gars à côté de moi le pensais sur la touche. Mais non il joue tout le match. Et Rodriguez, le seul capable de mettre un peu de folie dans le jeu bastiais, apparemment ne rentre pas dans les petits papiers du coach. C’est sûr Maboulou, Makulu ou Ongenda doivent être meilleurs. Cherchons l’erreur. »

A.L : « Une équipe pitoyable, inexistante, personne ne s'implique. Un faux rythme, encore un match subi comme d'habitude et une seule envie de ma part... que ça change. Je n'ai pas la solution mais il faut que les patrons la trouvent... Forza Bastia DT10. »

L.M : « Je vous laisse ce message suite à votre annonce et aux commentaires que j'ai pu voir sur votre statut de la part de certains supporters "connaissant" très bien le football.

Je voudrais réagir sur une chose que j'ai trouvée inadmissible de la part de certains supporters, qui ont scandé « Frédéric Hantz, Frédéric Hantz... ». Car aujourd'hui qu'on mette Frédéric Hantz à la place de notre entraîneur actuel, le jeu et le score auraient été les mêmes.

Ce soir nous avons assisté à un match catastrophique mais nous possédons de jeunes "prometteurs". Je reviens sur le cas Rodriguez, un jeune talentueux qui reste sur le banc de touche. Monsieur le président du SCB a bien parlé ce soir à la radio d'un match avec des joueurs "invisibles" et qu'il n'y avait rien. Il faudrait que ces joueurs comprennent et qu'on leur fasse comprendre en tapant du poing sur la table, qu'ils ne sont professionnels que sur le contrat (sur un papier). Des professionnels du football qui gagnent très bien leur vie, voir même abusé pour le talent qu’ont certains.

Monsieur Makelele, maintenant il va falloir punir certains, taper du poing sur la table. Mettre les joueurs à "leur poste" mais aussi mettre les joueurs qu'il faut sur le terrain et pas sur le banc. »

Ce soir, devant peut-être 12 000 ou 13 000 supporters, ils ont réalisés un match désastreux, à la limite du "honteux". »

 

B.G : « Après 1 an s'en avoir pu aller au stade à cause du travail, je suis déçu à un point sans nom. Quand je vois des joueurs qui non seulement ne défendent pas leur maillot, mais qui en plus ne cherchent même pas à jouer au foot. Le CAB aurait fait un meilleur match. Dès l’entame de match, la tactique de jeu de Makelele était déjà dévoilée : jouer sur les ailes pour la première mi-temps et une fois mené, des relances longues faciles à contrer. La preuve, on encaisse deux buts. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info