Placé en instruction depuis trois semaines, le dossier SCB-OM sera jugé ce jeudi soir par la commission de discipline au siège de la LFP à Paris. Le Sporting qui prépare sa défense jusqu'à la dernière heure sera auditionné aux alentours de 21h. Autre dossier qui sera jugé et clos jeudi soir : celui de Brandao. Suspendu à titre conservatoire depuis trois rencontres, l'attaquant bastiais connaîtra sa sanction finale tard dans la soirée.

 

Dossier Bastia-OM

Concernant le dossier SCB-OM, la commission de discipline de la LFP reproche au Sporting les faits suivants :

"- avant la rencontre : 2 pots de fumée, 1 fumigène
- pendant la rencontre : 4 fumigènes, 1 pétard de forte intensité
ont été allumés dans une tribune occupée par les supporters de Bastia

- trois bombes agricoles ont été lancées
- ainsi qu’à l'issue de la rencontre, en l'espèce des jets de projectiles et de fumigènes vers l'espace réservé aux supporters marseillais, depuis l'extérieur du stade
- ainsi qu'une tentative d'intrusion dans cet espace protégé par les stadiers"

 

Dossier Brandao

Concernant le dossier Brandao, le dossier est beaucoup plus simple si l'on s'en tient aux règlements en vigeur de la Ligue de Football Professionnel. Ces derniers ne prévoient qu'une sanction relativement légère si le joueur victime de violence n'a pas eu d'ITT. Ce qui est le cas de Motta, qui a repris le chemin de l'entraînement deux jours après l'altercation. "Une brutalité ou un coup à l'encontre d'un joueur, en dehors de la rencontre, et entraînant une blessure constatée par certificat médical sans ITT"  entraîne une suspension ferme pouvant aller jusqu'à 8 matches.

Si la LFP suit donc son règlement, Brandao - qui a déjà purgé trois matchs de suspension - pourrait faire son retour le 25 octobre prochain pour la réception de l'AS Monaco.

 

Le Sporting connaîtra ses sanctions ce jeudi soir aux alentours de 23h.

Vous pourriez aimer...

Fil Info