Frédéric Hantz revient dans Corse-Matin sur la défaite à Clermont et attend désormais la capacité de réaction de son équipe. D'autant plus qu'un autre match important attend le Sporting avec la réception de Troyes samedi, un concurrent direct qui se trouve à seulement quatre longueurs du podium.

« J’ai envie de dire que Wahbi (Khazri) est allé chercher tout seul le carton rouge dans la poche de l’arbitre. J’avais prévenu mes joueurs à la mi-temps qu’au moindre tacle appuyé ou inutile, on ne nous ferait pas de cadeau. Et malheureusement on est tombé dans le panneau !

C’est une bonne leçon pour la suite. On ne se berce pas d’illusions et on sait que le chemin sera long. Nous n’avions pas forcément besoin d’un rappel à l’ordre car le groupe et le staff sont conscients du travail qu’il reste à faire. Peut-être que certains avaient besoin de cette défaite pour se replonger complètement dans notre projet, mais ce n’est pas général. C’est un résultat qui fait mal car même le nul aurait été une bonne chose. Nous verrons désormais notre capacité de réaction. »

Fil Info