Libre au mois de juin, Wahbi Khazri revient dans Corse-Matin sur sa situation. Le joueur se dit prêt à prolonger pour aider financièrement le SC Bastia en cas de transfert, mais sous certaines conditions.

« Je suis très à l’aise sur ce sujet et parfaitement bien dans ma tête malgré les nombreuses rumeurs et déclarations. En juillet, je m’étais mis d’accord verbalement avec le club pour prolonger. Mais par la suite, les dirigeants ne m’ont plus contacté. Ils sont revenus vers mois en novembre alors qu’entre temps, beaucoup de choses s’étaient passées de mon côté avec notamment un bon début de saison, l’équipe de France (Espoirs) et des clubs qui s’intéressaient à moi.

Une proposition m’a alors été faite avec une revalorisation salariale qui, à mon sens, était très moyenne. C’est pour cela que je n’ai toujours pas donné de réponse et qu’avec mes conseils, nous réfléchissons et continuons de négocier.

A l’heure actuelle deux clubs m’ont fait des propositions sans que le club ne touche d’indemnité de transfert. J’ai refusé ces offres car pour moi et mes conseils les choses sont claires : je ne quitterais pas le Sporting sans permettre au club de gagner de l’argent. Je sais ce que je dois à ce club et à ses supporters, et je voudrais partir la tête haute. »

A la question souhaitez-vous prolonger, Khazri déclare : « Bien sûr, mais pour le moment je n’ai aucune nouvelle offre depuis le mois de novembre. Si elle m’était soumise, je l’étudierais bien évidemment avec beaucoup de plaisir. Mais je voudrais avoir des garantis et des conditions salariales convenables. Je me sens bien dans cette équipe et nous sommes sur le point de réaliser une saison exceptionnelle. Il est plus qu’évident que je veux participer à cette aventure et que je donnerai tout pour qu’on aille au bout. Après je le répète, mon seul objectif est que le club trouve son compte si je venais à être transféré. Je n’ai jamais dit que je ne voulais pas prolonger ! J’ai entendu beaucoup de choses blessantes à mon sujet et je voulais simplement remettre les choses dans leur contexte. »

La semaine dernière, Frédéric Hantz regrettait dans L'Equipe que Khazri ne souhaite à l'heure actuelle pas ressigner avec le SCB. « Pour moi, il y a deux options, soit il prolonge, soit il s'en va cet hiver. En tout cas, il ne faut pas que la situation perdure au-delà du 31 janvier, sinon, je n'aurais plus la même attitude. Si les clubs investissent dans la formation, ce n'est pas pour rien... »

Au joueur de répondre : « Je peux comprendre ses déclarations. Il défend son club et sa vision de la formation. Mais moi je défends aussi mes intérêts. Et aujourd’hui je voudrais un contrat convenable et continuer avec le Sporting ! Après que je joue une minute, 10 minutes ou 90, peu importe. Je donnerais tout sur le terrain pour mon club, mes coéquipiers et le public. J’espère que nous pourrons régler cette situation rapidement car il y a des échéances bien plus importantes que le mercato. Nous devons être à 100% pour jouer l’accession. Et ça c’est l’objectif numéro 1. »

Fil Info