Le technicien bastiais s'est déclaré satisfait dans les colonnes de Corse-Matin après la prestation de son équipe contre Lyon, et notamment par les jeunes de la réserve.

Frédéric Hantz : « J’ai véritablement été satisfait de certains joueurs. Je pense à Pierre-François Sodini, David Suarez et Ludovic Genest notamment. Il y a eu également Christophe Vincent, qui est dans la continuité de sa fin 2011. Et puis Flo Thauvin, qui a effectué une très bonne mi-temps. Sans oublier Mathieu Robail dont le retour sur un terrain nous a fait plaisir.

Après, ces performances s’expliquent aussi par la période que nous vivons. Nous sommes sur une deuxième partie de saison, avec tout ce que cela implique, et ce match en a été le révélateur. Notamment par rapport aux interrogations sur les investissements de chacun ou sur le sur-investissement, c’est-à-dire avec des joueurs très appliqués et concentrés pour gagner leur place.

Ce match a donc été une bonne référence pour les choix que j’aurais à faire dans les semaines à venir. Et certains ont vraiment marqué des points. »

« Sadio (Diallo) a un talent fou et il l’a encore montré notamment sur sa reprise du gauche, chose qu’il fait rarement. Il est évident que par rapport à la période qu’il vit au niveau des transferts, il a fait preuve d’un très bon état d’esprit. Il est pleinement impliqué avec le club et je voudrais vraiment le garder jusqu’au bout. Après, nous verront bien les aléas de ce mercato mais clairement, oui, il a prouvé qu’il a le niveau Ligue 1. »

« (A propos de Jonathan Lacourt) Sur ce qu’il a fait, tout le monde a bien vu que techniquement c’était un joueur de Ligue 1. Après il faut qu’on analyse bien son état de forme pour voir s’il peut aller là où on veut le faire aller. Clairement, aujourd’hui il ne peut pas y être. D’un point de vue athlétique ou sur les intentions de jeu. Il faut qu’il retrouve le rythme, l’appréciation des distances, l’engagement physique, mais pour moi sa prestation a été très encourageante.

Après il faut être lucide. C’est un joueur de Ligue 1, qui est libre, qui, en étant sincère, ne va pas nous coûter cher et qui a un état d’esprit exceptionnel. Difficile aujourd’hui de trouver l’équivalent. Il a beaucoup d’atouts et la question est de savoir s’il peut nous apporter un peu sur les cinq mois qui viennent, et beaucoup sur l’avenir. Nous lui réservons donc la primeur de notre réponse demain (lire aujourd’hui). »

Fil Info