Découvrez les réactions de Frédéric Hantz et Didier Tholot après la rencontre Châteauroux - SC Bastia, comptant pour la 17e journée de L2.

Frédéric Hantz : « Sur la première partie de saison, je trouve qu’on est en déficit de points par rapport aux prestations qu’on a eu à l’extérieur. Ce soir je suis très content d’abord de pas avoir pris de buts, parce qu’on a fait un match solide et réaliste. [...] Le fait que Châteauroux pousse pour aller chercher la victoire, ça nous a permis d’avoir des contres, plus d’espaces qu’on a su bien exploiter, donc c’est une belle victoire. [...]

Je tiens à remercier l’équipe de Châteauroux et leur staff qui ont signé la pétition concernant la demande qu’il n’y ait plus de matchs le 5 mai. Je regrette le retard que le match a pris. Nos supporters ont mis une banderole qui n’est pas du tout agressive. Il y a une démarche de nos supporters par rapport au 5 mai qui arrive où en Corse les gens aimeraient qu’ils n’y aient pas de matchs, ça me parait légitime. On veut le faire normalement, gentiment, sans agressivité, et bon je crois qu’il faut respecter cette volonté-là. La catastrophe de Furiani c’est la plus grande catastrophe du football français. On aimerait que 20 après, tout le monde en prenne conscience et qu’on marque quelque chose en la mémoire des victimes et de leurs familles, ça me parait légitime.

Selon le résultat qu’on fera contre Tours mardi, d’avoir une deuxième partie de saison intéressante. On est encore qualifié en Coupe de France où on a le bonheur de recevoir Sochaux qui est un club de Ligue 1 donc on va repartir sur un début d’année excitant. Maintenant on va essayer de bien finir celle-là, pour bien se reposer et après repartir avec encore de l’ambition. »

Didier Tholot : « J’ai pas trouvé qu’il y avait une grosse différence entre Bastia et nous, la différence c’est que Bastia joue à 11 pendant 90 minutes, et ensemble. Nous on s’est désunis, on n’a pas joué ensemble, on a joué chacun de son côté. Le football, c’est une équipe collective, qui fait des efforts ensemble, aussi bien avec que sans le ballon. Il faut faire les replacements, il faut faire les efforts défensifs pour les uns pour les autres, ce qui n’a pas été le cas ce soir. [...]

On peut rater des choses, mais dans l’envie on doit être présent, dans l’agressivité on doit être présent, et on a été battu dans ce domaine-là par cette équipe de Bastia. »

Source : Site officiel LB Châteauroux

Fil Info