François Modesto, formé au SC Bastia et aujourd'hui joueur de l'Olympiacos, évoque dans Corse-Matin les chances du Sporting d'accéder à la Ligue 1. Il revient également sur le battage médiatique incessant qui touche le SCB.

« Il a touché le fond en descendant en National et est reparti sur de bonnes bases. Monaco devrait d’ailleurs s’en inspirer... Tout cela grâce à un entraîneur qui a su s’adapter à la philosophie corse. Je l’ai remarqué l’an passé en m’entraînant avec son groupe avant de partir en Grèce. Hantz transmet à ses joueurs l’esprit de combativité et surtout notre culture et nos racines. Le SCB pratique un bon football, et je ne serais pas étonné qu’il crée la surprise en faisant le double saut National – Ligue 1. Ça serait énorme ! Les joueurs n’ont rien à envier aux autres clubs et ils le prouvent sur le terrain. Les dirigeants en place font aussi un super travail, rien qu’à voir les records d’affluence au stade, c’est du jamais vu ! »

« C’est un stade un peu chaud, c’est vrai. Mais il ne faut pas exagérer en nous pointant à chaque fois du doigt. De partout, il y a des banderoles, des sifflements, et il n’y a jamais de sanction. La même chose en Corse et on en fait une montagne. Par contre nous sommes fautifs sur certaines choses, et il est normal d’être sanctionnés. Mais que les sanctions soient identiques pour tout le monde ! La Corse est une petite région avec une petite ligue. Elle aime le football, il y a de la qualité et d’excellents joueurs. L’année dernière elle a comptabilisé 5 montées. Ça passe inaperçu alors que si ça s’était passé ailleurs... »

Fil Info