La ministre des Sports Maracineanu n'a "pas d'avis" sur le gel des matchs le 5 mai

Invitée de "Bourdin Direct" ce vendredi, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a déclaré, dubitative, n'avoir "pas d'avis sur la question" lorsque Jean-Jacques Bourdin lui a demandé son avis une annulation de tous les matchs de football ayant lieu le 5 mai, date anniversaire de la catastrophe de Furiani.

roxana maracineanu | crédit: AFP

« C'est un drame... C'était un vrai drame ce jour-là, le 5 mai (1992)... Je sais de quoi il s'agit, une tribune qui s'effondre, des gens qui meurent. Faut-il interdire les matchs le 5 mai ? Je n'ai pas forcément d'avis sur la question... »

Des paroles et un manque d'empathie qui ont fait réagir le Collectif du 5 mai : « Gouverner c'est prendre des décisions ! Il vous reste encore quelques jours pour prendre connaissance du dossier. Nous restons à votre disposition ! »

 

Le Collectif a par ailleurs publié un communiqué, qui fait suite à la décision de la LFP de programmer quatre matchs de Ligue 1 le 5 mai prochain :

« Le dimanche 5 Mai 2019 , jour du 27ème anniversaire de la tragédie de Furiani ayant fait 19 morts et plus de 2000 blessés , des matchs seront prévus. Les instances du football français n’ont toujours pas pris en compte la portée de ce drame.

Le Collectif des victimes du 5 Mai 1992 remercie l'ensemble des personnes et des clubs d'être à ses côtés pour demander le gel des matchs le 5 Mai, et ce quelque soit le jour.

Cette demande est essentielle, afin qu'une prise de conscience collective soit réalisée pour la plus grande catastrophe du sport français. #PasDeMatchLe5Mai »

Vous pourriez aimer...