Jean-Marc Cermolacce, président du tribunal de commerce de Bastia, évoque la prochaine liquidation judiciaire de la SASP du Sporting Club de Bastia, qui aura lieu le 5 septembre. Elle sera selon lui la pire des ces vingt dernières années, voire plus.

cermolacce

« Ce sera la pire liquidation judiciaire de l’histoire du tribunal de commerce, au moins de ces 20 dernières années, confie-t-il à Corse-Matin. Ce sera aussi une catastrophe économique car beaucoup d’entreprises ont été plantées. Certaines réussiront peut-être à amortir le choc, mais d’autres pas. Le risque est élevé que nous soyons confrontés à des faillites en cascade de petites entreprises. Mais là encore, tout ne sera révélé qu’une fois connues les conclusions du mandataire. »

Le mandataire liquidateur nommé sera chargé de dresser l’état du passif de la SASP et de vérifier la présence d’actifs à vendre (biens immobiliers, matériel, etc.) pour payer éventuellement les créanciers. Une procédure qui devrait prendre environ 2 mois à compter du 5 septembre.

Lorsque les conclusions du mandataire seront rendues, le parquet pourra éventuellement engager des poursuites pénales à l’encontre du responsable de la société, s’il existe des éléments probants.

« Ce qui est sûr, en revanche, c’est que c’est un feuilleton qui va nous préoccuper tout l’hiver », conclut Jean-Marc Cermolacce.

Vous pourriez aimer...

Fil Info