Claude Ferrandi a évoqué ce vendredi sur Alta Frequenza la volonté du club d’engager quelques joueurs professionnels ayant évolué sous le maillot turchinu, ainsi que de conserver des jeunes du centre de formation.

squillaci maoulida

« Squillaci, Cioni, Maoulida. Ça fait partie des noms qui sont évoqués, on espère qu’une grande partie d’entre eux seront prêts à suivre l’aventure. Les derniers joueurs qui étaient au Sporting, je pense à Gilles Cioni, Sébastien Squillaci. Ils ont connu des situations assez difficiles, ça sera peut-être difficile de les faire revenir sur un terrain après toutes ces péripéties, mais on y compte bien.

(Concernant les joueurs du centre de formation), le but est soit de les retenir, soit d’en faire revenir. Ça a été un moment difficile pour eux. Il était compliqué pour nous de prendre attache auprès d’eux car les choses n’étant pas faites, il faut rester prudent on ne peut pas s’engager. Mais on est en train d’essayer d’en retenir quelques uns et d’en faire revenir.

Le projet est d’ouvrir une académie, et un centre de formation agréé par la suite. C’est une partie intégrante du projet, que l’on veut ambitieux, et relativement important pour la Corse et pour sa jeunesse.

On veut que le club soit démocratique et populaire. Ce sera le secret de la réussite dans le temps. Faire en sorte que tout le monde puisse être au fait de ce qui se passe au sein du club. Le plus de clarté possible sera la clé de notre réussite.

Je pense qu’on va réussir à rejouer à Furiani. Les instances politiques sont à l’écoute et aux côté du Sporting Club de Bastia. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info