Jean-Louis Leca a publié ce mardi un communiqué en langue corse, dans lequel il rend hommage à toutes les composantes du Sporting Club de Bastia avant son prochain départ du club. Retrouvez le communiqué que nous avons traduit.

leca

« Il est temps de partir. De laisser ces couleurs que nous portons sur les épaules et dans le cœur depuis tant d’années. Ces couleurs, que nous adorons depuis petits et qui sont restées celles d’une vie.

Je pense d’abord à mes amis, mes frères, avec qui nous avons combattu tant de fois pour faire honneur à cette ville devenue capitale du football corse et porte-drapeau de tout un peuple : Gilles Cioni, François Modesto et Toto Squilacci, qui ont été d’excellents modèles de professionnalisme et d’engagement sincère, et à mon capitaine, à notre capitaine à tous et pour toujours, Yannick Cahuzac.

Je pense fort à ceux qui m’ont fait confiance, entraîneurs et éducateurs, et en particulier à Hervé Sekli qui m’a fait grandir et m’épanouir.

Je veux penser aussi aux employés du Sporting, ces gens passionnés et si investis, souvent bien loin des projecteurs des stades mais qui font un travail si important. J’espère qu’ils pourront retrouver bientôt un peu de sérénité après ces moments d’angoisse.

Enfin, je pense très fort à vous tous, passionnés, supporters, amoureux de notre cher maillot bleu. Vous qui avez été avec nous, à Furiani et de par la France, souvent dans le froid ou sous la pluie. Vous qui êtes toujours restés auprès de nous, à nous soutenir, à nous porter, à nous défendre même. Vous qui avez partagé avec nous les bons moments et ceux plus mauvais. Vous qui avez aujourd’hui mal au cœur de voir notre équipe dans un si mauvais état. Vous avec qui nous partageons ces moments si difficiles aujourd’hui.

S’arrête donc un grand pan de notre vie professionnelle mais aussi personnelle, le Sporting ayant été bien plus qu’un simple gagne-pain, mais une maison, une famille pour nous tous.

Je reviendrai, un jour, pour l’aider à retrouver les lumières qu’il mérite. Je reviendrai et nous partagerons encore, tous ensemble, cet amour fou et puissant pour ce vieux maillot bleu frappé de la tête de Maure, qui a fait et refera, notre fierté commune.

E per sempre FORZA BASTIA, à prestu.
Jean-Louis »

 

Vous pourriez aimer...

Fil Info