Jean Dominici, représentant du groupe des possibles repreneurs du Sporting, n’a pas fermé la porte à une reprise du club hier. Le groupe se donnerait encore une semaine et continue de travailler sur le dossier.

dominici

« Nous avons procédé à un audit, nous n’avons pas encore le résultat définitif, a-t-il déclaré au micro de Corse Net Infos. Les premiers résultats que nous avons ne sont pas trop satisfaisants. À 1 million (de déficit) nous pouvons assurer, mais il y a peut-être un peu plus.

L’audit se poursuit, il n’est pas encore question qu’on reprenne le club. Ce n’est pas tellement de reprendre le club ou pas, c’est qu’aujourd’hui, il n’y a plus aucune équipe sur le terrain, nous jouerions avec qui ? [...] Et on se voit mal licencier 10 ou 15 personnes.

(Renoncer au projet ?) Non. On attend, on verra demain (lire ce vendredi, ndlr) s’il y a le dépôt de bilan de l’association ou pas, on attend... Mais on sera toujours présents.

On était prêt à mettre 1 million d’euros sur la table en capital. On a entendu parler de 1,2 M€ (de déficit). D’après l’audit qui a été fait, il y aurait 1 M€. Et il faut aussi compter sur ce montant le licenciement de personnes. S’il y a licenciement, nous n’irons pas.

On s’est donné encore une semaine. Il y a toujours deux représentants de notre équipe (P-N Luiggi et C. Ferrandi, ndlr) qui vont continuer à travailler sur le dossier. Le championnat reprend le 19 août. Le pire, c’est qu’on ne sait pas si nous sommes en National 1 ou National 3. La Fédération nous a dit que nous sommes en National 1, mais qu’il n’y a pas eu de budget déposé.

Je suis très déçu (par la situation du club), parce que je suis né avec le Sporting ou presque. D’en être arrivé à cette situation en peu de temps, je pense que je ne suis pas le seul à être déçu. Je pense surtout aux familles des employés, aux joueurs.

J’ai été président d’un club de National 3, il ne faut pas des sommes énormes. Mais aujourd’hui, combler un déficit, licencier du monde, c’est bien plus compliqué. La solution passerait par un dépôt de bilan de l’association ? Oui. C’est eux qui ont l’objet en main.

Nous serions prêts à recréer quelque chose. Si l’association dépose le bilan, il y aura une multitude de gens qui vont essayer de reprendre ça... »

 

Vous pourriez aimer...

Fil Info