Après l’annonce de la reprise du Sporting Club de Bastia ce lundi, Pierre-Noël Luiggi, qui fait partie du groupe de repreneurs, est longuement revenu sur le projet des nouveaux « refondateurs du club ».

luiggi

« Nous ne sommes plus des repreneurs mais des refondateurs du club, puisque une nouvelle société à objet sportif sera créée, a-t-il déclaré sur Alta Frequenza. Pour repartir dans le championnat de National 3, avec un budget d’envergure pour essayer d’aller le plus vite possible vers le statut professionnel dans quelques années.

Nous sommes une dizaine de personnes, à égalité, qui allons financer cette première saison. Ensuite au cours de l’année, viendront s’ajouter toutes les forces vives qui voudront venir nous aider. Nous sommes en train de créer les conditions pour que les gens puissent être organisés et venir refonder ce club.

On veut structurer un projet, avec un financement prévu à l’avance sur 5 ans, avec une grande ambition. Avec si possible l’installation d’un centre de formation, qui sera privé au début, qui nous permettra d’anticiper. Il faut un vrai projet ambitieux, bien construit, avec toutes les étapes décidées à l’avance. Anticiper, ça va être le mot d’ordre du club. Nous devons anticiper, prévoir, et se projeter.

Tout est en train d’être acté, on est à 99 % aujourd’hui. Reprendre l’association, vérifier ses comptes, d’ici demain ou après-demain. Les comptes semblent propres au moment où je parle. A partir de ce moment-là, on va trouver l’énergie, des gens vont nous aider à recruter.

Nous souhaitons absolument que le représentant des Socios (SECB, ndlr), qui sera élu par les socios, soit présent. Non pas avec une voix consultative, mais une voix comme tout le monde, dans le conseil d’administration que nous constituerons.

Il faut faire entrer ce grand club dans le XXIe siècle, avec beaucoup plus de collectif. Plus comme avant, comme au XXe siècle, avec des présidents charismatiques. Mais plutôt un groupe qui travaille, qui se réunie, se consulte. C’est beaucoup plus participatif et démocratique. C’est ça le futur du club. C’est une très belle aventure qui s’ouvre pour tout le Peuple bleu, pour le football français et européen, et pour la Corse en général. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info