Le groupe de supporters Diaspora Turchina a publié un communiqué sur l'actualité du club.

diaspora turchina

« Alors que le projet « A Corsica Vince » devait nous ouvrir les portes de l’Europe, nous voici aujourd’hui aux portes des Enfers. La mort pure et simple du club. Par des mots simples : le Tribunal Administratif de Paris, juridiction compétente pour délibérer sur notre sort, vient de rendre son verdict hier. Le Sporting Club de Bastia n’est plus un club de Ligue 2. Par deux fois, la DNCG, puis le CNOSF avaient déjà pointé le lourd passif du club : 21 582 000 €. Accolés, ces 8 chiffres symbolisent à eux seuls la dette abyssale d’un club, mal géré depuis de nombreuses années.

Pendant que les dirigeants creusaient le trou dans lequel nous allons être enterrés, nous avons eu le droit à des communiqués stratosphériques nous expliquant pourquoi une "finale coûte de l'argent" ou l'absence de recrutement car "il n'y a d'attaquant sur le marché". En parallèle le dialogue s'est rompu avec les supporters "la transparence s'arrête là". Effectivement la transparence avait été remplacée par des mensonges...

Alors que nous sommes officiellement en National 1 - pour combien de temps ? - avec un report des premières journées pour pouvoir défendre notre statut professionnel, la direction actuelle du Sporting annonce chercher des financements pour boucler un budget pour ce championnat. Alors qu’avec les rentrées d’argent d’un modeste club de L1, nous n’avons fait qu’aggraver notre déficit, il nous apparaît totalement incohérent de pouvoir combler ces dettes avec le budget d’un club de 3ème division et ce même sans être des experts du domaine financier, sachant que l’an passé, les budgets des clubs de National s’échelonnaient de 0,6 à 5 M€.

Si l’espoir d’évoluer en Ligue 2 l’année prochaine s’est définitivement éteint, nous tenions à remercier les personnes qui se sont impliquées dans une possible reprise offrant un espoir à beaucoup d’entre nous. Nous sommes néanmoins déçus qu’une telle initiative ait eu lieu si tardivement, alors que nous n’avions plus notre destin entre nos mains.

Le groupe Diaspora Turchina souhaite le meilleur pour le Sporting Club de Bastia, mais fidèle à sa devise – Per campà l’infernu – nous nous tenons prêts à soutenir le club, là où il nous mènera. Plus que jamais, nous soutenons Sporting, celui de tout un peuple, et nous espérons que l’association qui est présentée comme endettée pourra survivre, permettant à ce monument du football Corse de conserver son histoire, son palmarès et bien sur son identité.

Nous appelons donc l’ensemble des amoureux du Sporting à répondre présents à l’excellente initiative du SECB visant à permettre aux supporters, clé de voute du club, d’intégrer le capital.

Per campà l’infernu »

 

Retrouvez l'actualité de Diaspora Turchina sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/diasporaturchina/

Vous pourriez aimer...

Fil Info