Anthony Agostini, le directeur de services généraux du Sporting, revient sur les sanctions de la Commission de discipline hier concernant le dossier Bastia-Nice.

agostini

« On a échappé au pire, sportivement, en évitant la perte d'un point ferme, a-t-il confié à France Bleu RCFM. La commission a tout de même entendu nos arguments... Une sanction assez lourde, mais il fallait s’y attendre. Notre priorité était de préserver notre classement. Il aurait été extrêmement dommageable pour nous de nous voir retirer un point fer, ce qui était jusqu’à présent la jurisprudence de la commission de discipline. On est à plusieurs points du barragiste, on a deux matchs importants la semaine prochaine à domicile et il était important de conserver nos chances. »

« La commission de discipline décide depuis un an et demi de frapper directement les tribunes. Auparavant c’était le club qui était frappé au portefeuille, voire de fermeture du stade de Furiani avec délocalisation sur le continent. On arrive désormais à six matchs de fermeture de la tribune Est, je crois que c’est sans précédent dans les annales du championnat. Pendant une heure et demie on a bataillé ferme pour protéger notre classement, nos points, faire comprendre qu’on avait peu de possibilités d’agir. »

 

Une sanction proportionnée pour la Commission

Sébastien Deneux, le président de la Commission de discipline, avait expliqué hier la sanction qu'il estime proportionnée.

« Évidemment il s’agissait de faits complètement intolérables, abjectes, qui n’ont aucunement leur place dans un stade de football ni ailleurs. Dans ce dossier la responsabilité du club est particulière, le match s’est terminé et personne n’en a parlé le soir. On a essayé d'avoir une sanction proportionnée en visant les individus le plus précisément possible. On constate depuis plusieurs saisons que tous les incidents émanent de cette tribune Est. Le club avait pris des mesures pour identifier une des personnes auteur de ces cris racistes en l’écartant du stade. Une interdiction de stade et une mesure administrative ont été prises à son encontre. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info