Invité du Canal Football Club ce dimanche, Cheick Diabaté a réagi à l’affaire Balotelli, qui s’est plaint de cris racistes lors de Bastia-Nice. L’attaquant messin, qui a joué en Corse, dit ne jamais avoir eu de problème de racisme sur l’île. Par ailleurs, il ne comprend pas comment un club peut être sanctionné pour les agissements de deux ou trois personnes.

« J’ai déjà joué en Corse, à Ajaccio. Personnellement je n’ai jamais eu de problèmes là-bas. J’ai passé de bons moments à Ajaccio. C’est vrai que quand on entend ce genre de choses (cris racistes, ndlr), ça ne fait pas plaisir. Les gens qui font ça, il faut qu’ils arrêtent, ça ne sert à rien. Tout le monde n’est pas gentil. J’ai du mal à comprendre comment on peut pénaliser une équipe à cause de 2 ou 3 personnes. Comment on peut pénaliser tous les joueurs, les autres supporters... Si l’équipe de Metz descend en Ligue 2, les employés n’ont plus de travail. Enlever des points, à Metz (par exemple), ce n’est pas une solution. Soit il faut rejouer le match à huis clos, soit il faut trouver d’autres solutions. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info