Retrouvez les réactions de François Ciccolini et de Gaël Danic après la victoire de Bastia à Rennes (1-2) ce soir.

François Ciccolini : « Ce soir, on a été efficace et on a évité les poteaux. On continue à bricoler avec des joueurs qui ne jouent pas à leur poste. Il y a beaucoup de solidarité, mais il faut qu'on prenne des joueurs parce qu'on est au bord de la rupture. Les joueurs ne jouent pas à leur poste, ça nous fait changer de système, on est obligé de s'adapter. Plusieurs fois on aurait pu gagner, à Nantes, à Saint-Étienne... Je n'ai pas la sensation d'être fragile à l'extérieur. On a une équipe jeune, avec peut-être moins de bouteille. Les joueurs se sont pris en main, on a avancé avec le ballon. On joue avec un milieu à trois technique, on n'a pas besoin de jouer en l'air. Notre objectif, c'était 21 points, on n'est pas loin. La victoire de ce soir nous fait bien respirer. Comptablement, ça fait du bien. Un autre grand match mercredi, avec des absents, il faudra se serrer les coudes encore plus que ce soir. »

Gaël Danic : « Sur le plan comptable ça nous fait énormément de bien parce que c’est toujours difficile de venir jouer à Rennes. On a fait un match très sérieux, on l’emporte. Je pense que ce n’est pas démérité, on a été bien en place et bien concentré. Ces dernières années la Bretagne me réussit mais ce qui est important, c’est de repartir avec les trois points comme on l’avait fait l’année dernière. Si on arrive à faire de bonnes prestations comme ça à l’extérieur tout en rééditant cela à domicile, je pense que ça présage une deuxième partie de saison très positive. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info