Retrouvez les réactions de François Ciccolini et Mathieu Peybernes après la débâcle à Monaco (5-0) ce soir.

Ciccolini : « On a fait une première mi-temps cohérente même si on était mené au score. En deuxième période on prend deux buts coup sur coup, c’était un véritable coup de massue. Contre une équipe comme Monaco ça pardonne rarement. Après on a lâché pour diverses raisons. On avait beaucoup de joueurs en reprise. Il faut se remobiliser rapidement pour recevoir Metz samedi. Ce troisième match (de la semaine) était difficile. Encaisser les deuxième et troisième buts d’affilée en seconde mi-temps, ça nous a fait mal. Ça donnait l’occasion à certains de s’exprimer, ils ne l’ont peut-être pas fait. Djiku et El Kaoutari sont un peu courts physiquement, on ne peut pas faire autrement. Tous les matchs sont importants car on est dans le dur, il faut s’accrocher. Le positif c’est que Djiku et El Kaoutari aient eu du temps de jeu, mais ils sont encore loin de leur niveau, très loin. »

Peybernes : « Ce soir, l’efficacité de Monaco a fait la différence. On a fait une première mi-temps cohérente même si on encaisse ce but assez tôt. On tenait bien tête à Monaco, mais après on a fait des erreurs bêtes, des fautes d’inattention et de marquage. Ce soir le score est lourd car ils ont marqué quasiment sur chaque action. On a fait 70 minutes correctes, après c’est le troisième match d’affilée avec un effectif un peu réduit, on a pêché en deuxième mi-temps. On est tombé contre une équipe de Monaco qui a été plus réaliste et supérieure à nous, il n’y a rien à dire. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info