Après la victoire de Lyon contre Bastia (2-1) hier, Jean-Michel est revenu sur les propos de François Ciccolini. L'entraîneur bastiais avait fustigé l'arbitrage et donné rendez-vous à l'OL pour le match retour à Furiani.

« Je ne l’ai pas entendu. On va mettre ça sur le dos de l’énervement parce que les Corses sont nos amis dans la vie de tous les jours donc il m’étonnerait fort qu’on lui laisse reproduire des intentions qui ne sont pas les bonnes, de la même manière qu’il m’arrive quelques fois de dire des choses que je ne pense pas vraiment. Il faut aussi lui donner le droit de s’être trompé et emporté. J’imagine qu’on ira en Corse dans de bonnes conditions, car la Corse est trop belle et les Corses trop sympas pour que les choses se passent comme ça. Je ne dis pas ça car il y a des élections samedi et que j'espère qu'ils vont voter pour moi. Je sais que les conditions étaient difficiles pour eux. Malheureusement, parfois dans d'autres clubs aussi c'est difficile de gagner à la loyal. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info