C'est dans le dernier quart d'heure que les hommes de Ghislain Printant ont craqué, permettant à l'OL de repasser provisoirement devant le PSG.

Ce match était tant attendu par tous nos accaniti seulement quatre jours après le scandale de cette finale de Coupe de la Ligue. Des bastiais vaillants, conquérants et solides défensivement qui ont tenu plus d'une heure et quart avant de craquer sur un corner en deux temps de Clément Grenier. Nos turchini peuvent être fiers, ils ont tenu tête à l'OL et auraient pu même envisager de ramener un point du stade de Gerland.

Un début de match timide des bleus qui ont beaucoup souffert face au trio Lacazette - N'jie - Fekir mais qui rentrent aux vestiaires à la mi-temps dos à dos avec le premier du championnat. Le début de seconde mi temps est favorable aux bleus qui poussent à l'image de "Cècè" Kamano ou encore de Guillaume Gillet. La tête vidée de toutes les contrariétés de la finale, les turchini sont solides, font tourner le jeu, jouent de leurs armes mais ne parviennent pas à concrétiser leurs quelques occasions.

Au delà de cette défaite qui nous met la pression à quelques jours du match du maintien à domicile face à Reims, il faut retenir l'excellente forme de Kamano, très percutant sur son aile droite, le match plein de Romaric, aligné en tant que milieu récupérateur à la place de notre capitaine Cahu et la bonne rentrée de Giovanni Sio.

Amichi bastiacci, n'oubliez pas : Tout abonné peut, pour 1 euro de plus, prendre une place supplémentaire pour la personne de son choix samedi face à Reims ! Opération Tutt'in Furiani !

Forza Bastia

Vous pourriez aimer...

Fil Info