Christophe Galtier a apporté son soutien à Ghislain Printant ce lundi en conférence de presse. L’entraîneur de Saint-Etienne fustige les décisions des instances, qui interdisent à Printant de se présenter face aux médias sous peine de sanctions financières contre le Sporting.

« Ghislain Printant, ça fait 26 ans qu’il entraîne. Il a tous les diplômes sauf le dernier (BEPF, ndlr), dont il n’avait pas besoin car il était responsable de la formation. Bastia a choisi une solution interne. Ils ont recruté un directeur de formation et François Ciccolini, soit deux emplois créés. Je connais François qui n’est pas un homme de paille, il travaille sur le terrain, c’est un entraîneur titulaire du BEPF. Il y a le règlement et l’application qu’on en fait. On sanctionne financièrement et quand un entraîneur ne peut pas se présenter devant les médias, vous l’empêchez de travailler. C’est très surprenant qu’on fasse appliquer le règlement à la lettre, quand on voit que dans notre formation (d’entraîneur), on a de nombreuses heures de cours sur la relation avec les médias. Et là le pauvre Ghislain ne peut plus aller devant les médias. Ça m’interpelle énormément, ça me dérange. Pour la finale de la Coupe de la Ligue, que fera Ghislain Printant ? Il n’aura pas le droit de faire le protocole ou de rencontrer les arbitres ? Si on va jusqu’au bout du règlement, il ne pourra rien faire. C’est un entraîneur qui a fait 14 matchs sans défaite, qui a qualifié Bastia en finale de la Coupe de la Ligue... Soyons justes. Je trouve ça dur pour lui et pour les entraîneurs. Ghislain reçoit beaucoup d’appels et de messages des collègues entraîneurs, qui j’espère inciteront la ligue à aménager cette fin de saison pour Ghislain. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info