Faute d’avoir le Brevet d’entraîneur professionnel de football (BEPF), Ghislain Printant expose le club à 10 000 € d’amende par match en cas de présence en salle de presse selon Corse-Matin.

Willy Sagnol, Pascal Dupraz et Olivier Ripoll n’ont pourtant pas le fameux brevet. Mais à la différence de Ghislain Printant, ils sont inscrits à une session du BEPF leur assurant une dérogation de 2 ans équivalent à la durée de la formation (réduite à 1 an pour les anciens joueurs pro).

Stéphane Rossi, l’entraîneur du CAB, ajoute dans Corse-Matin que le BEPF est une « évaluation permanente, formative et certificative » et qu’il n’y a pas d’examen final.

La prochaine session aura lieu après 2016. D’ici là, il ne sera pas possible de s’y inscrire, ni d’obtenir de dérogation...

Vous pourriez aimer...

Fil Info