Après la belle victoire contre Paris, Ghislain Printant a conclu sa réaction en conférence de presse par un coup de gueule envers les journalistes.

« J’ai d’autres soucis que le Paris Saint-Germain, alors je vais parler de Bastia, surtout qu’on ne nous fait pas trop de cadeaux. [...] J’ai pu lire un article sur Alphonse Areola, qui sort le matin avant le match contre le Paris Saint-Germain, même si c’est la liberté d’expression, je trouve ça un peu déplacé. Alors je me de dis est-ce que ce n’est pas commandité... Mais Alphonse la réponse, il l’a donnée. Je suis content de ce qu’il a fait lui et l’ensemble des joueurs. Vous savez, j’en ai vu d’autres, j’ai suffisamment d’expérience. Je m’adresserai à certains de vos confrères car j’ai vu des choses qui m’ont interpellé... Je suis content pour mes joueurs, pour le public, et bien sûr pour les dirigeants et pour le club. Car je sais que ça va être dur et je sens que plus on avance, plus on cherche à nous mettre des petits bâtons dans les roues ! Mais ce n’est pas grave, nous on trace notre route et notre chemin. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info