Ghislain Printant a regretté la baisse de régime du Sporting en seconde période, qui a permis à Evian de revenir au score sur un coup-franc de Wass avant d'inscrire le but victorieux en fin de match.

« On n'a pas été en mesure de maintenir la pression en seconde période. Evian ne se procurait pas d'occasions, mais ce qu'on avait presque prévu est arrivé, c'est-à-dire avoir commis la faute qui a permis à Wass de marquer. Ensuite, on a douté, et on a perdu sur un contre. Le positionnement de Wass nous a gênés.

En étant moins présent au pressing, on a moins tenu le ballon offensivement par rapport à la première période où nous avions fait du jeu. C'est une défaite qui fait mal, il faut relever la tête car il reste beaucoup de points à prendre. Est-ce la peur de ne pas gagner qui nous a rendu attentistes ? Reste que les absents nous ont manqué, même si les garçons sur le terrain ont essayé de répondre présent. »

Avec AFP

Vous pourriez aimer...

Fil Info