Dans l'émission J+1 sur Canal+ Sport, Frédéric Hantz a répondu à Alexy Bosetti sur les incidents à l'issue du match Nice-Bastia samedi. L'ancien entraîneur bastiais dénonce le traitement à charge dont est victime Jean-Louis Leca et le Sporting Club de Bastia en général.

« Imaginons que Toulouse aille gagner à l’extérieur, qu’un joueur sorte un drapeau occitan et que la pelouse soit envahie. Est-ce que ça aurait cet effet là ? C’est lié au drapeau corse. Tout s’est très bien passé durant le match, tout le monde a été exemplaire. Après il y a ce drapeau et c’est tout. Si ce n’est pas un drapeau corse, la réaction n’est pas la même. Aujourd’hui encore une chaîne d’information ne montrait que Jean-Louis Leca avec le drapeau. Mais elle ne montrait pas le stadier, responsable de la sécurité d’un club, qui frappe un joueur.

Si ce match se passe à Bastia... Et je peux en attester car j’ai assez souffert des sanctions dont on a été victime. La saison passée on a eu 3 suspensions de terrain, tout le monde l’a oublié. Même dans les déclarations d’après-match, on voit une différence entre l’attitude des Bastiais et des autres. Les Bastiais disent, peut-être maladroitement, que Jean-Louis Leca ne doit pas être suspendu. Ils ne demandent pas de sanctions contre Nice. Contrairement au maire de Nice, Christian Estrosi, qui appelle à une sanction contre Jean-Louis Leca. Mais qu’il s’occupe déjà de la sécurité pour que dans sa ville et dans son stade, il n’y ait pas ces agissements-là. Bastia est un club extraordinaire, un grand club historique du football français, et il mérite un autre respect. Monsieur Boutonnet de la brigade anti-hooligan est apparemment aveugle puisqu’il dit que Jean-Louis Leca va devant la tribune, ce qui est faux. Il n’est pas devant la tribune mais vers le rond central. »

 

Retrouvez le passage audio du "duel" entre Alexy Bosetti et Frédéric Hantz :

Vous pourriez aimer...

Fil Info