Deux jours après le match Bastia-Nantes à Furiani, le gardien nantais Rémy Riou se plaint dans les colonnes du quotidien L'Equipe du jour d'avoir été victime de jets de cailloux. Des accusations étonnantes quand on regarde l'attitude du gardien du FCN durant le match, qui n'a jamais été gêné par quoi que ce soit... Quoi qu'il en soit, le délégué du match aurait relevé ces faits sur son rapport...

"J'ai reçu des gros cailloux, des projectiles, je veux bien, des insultes, c'est sympa, mais des gros cailloux comme ça... L'un d'eux m'a frôlé la tempe.. Le stadier m'a traité de menteur, il disait qu'il n'avait jamais vu ça à Bastia. C'est de la mauvaise foi. Les délégués de la LFP présents ont dressé un rapport. J'ai déjà reçu des cochonnets, des piles, mais c'est la première fois que je reçois des cailloux. J'ai été étonné qu'ils soient aussi gros, ajoute le portier nantais, qui n'a pas trop été dérangé par les attaquants du Sporting. C'est malheureux, ça peut faire des dégâts. C'est dommage pour le foot."

Ce qui est surtout dommage pour le football, ce sont les habituelles inventions émanant des adversaires du Sporting après leur match à Furiani. Aussi honteux que de supposés faits...

Vous pourriez aimer...

Fil Info