Chabert : "On prévoit entre 6 000 et 8 000 abonnés pour la saison prochaine"

Mathieu Chabert était l’invité ce vendredi de l’émission 100% Paillade sur France Bleu Hérault. L’entraîneur bastiais revient sur la ferveur des supporters, la saison qui se profile en National et la stratégie de recrutement du Sporting.

Mathieu Chabert

« On sera ambitieux mais on peut se permettre de rester un, deux, voire trois ans maximum en National. Il y a trois ans, le Sporting était quasiment rayé de la carte du football français. Se retrouver en National trois ans après ça, c’est quelque chose de très important pour le Sporting Club de Bastia et toute la Corse. »

 

La ferveur du Peuple bleu

« Quand on le vit de l’intérieur, c’est quelque chose d’impressionnant. On était 5 500 spectateurs de moyenne en National 2. A chaque match à l’extérieur, il y avait 500 supporters qui nous suivaient. A Sedan, il y avait 1 200 supporters, le parcage était plein. C’est le club de la Corse, avec une histoire, une culture. [...] En France, il y a peu de clubs capables de mettre l’institution au-dessus des joueurs. Un club comme le Sporting Club de Bastia doit être au minimum en Ligue 2. On sent une grosse attente au sein du club et des supporters. On prévoit entre 6 000 et 8 000 abonnés pour la saison prochaine. C’est extraordinaire en National. »

 

La stratégie de recrutement

« Pierre-Paul Antonetti a commencé à nouer des contacts avec Montpellier. On va faire le point lundi prochain. Au vu de la qualité de la formation et du potentiel de jeunes pro que Montpellier peut mettre à disposition, évidemment ça peut nous intéresser. Les prêts, ce n’est pas ma priorité, je souhaite finaliser les contrats (classiques) pour avoir ma base. Les prêts, ce sera sur des bons coups. Je garde 90 % de mon effectif, qui m’a parfaitement convenu. On a eu l’accord du défenseur Dumè Guidi. Aujourd’hui, je cherche un ou deux joueurs en contrat classique. Puis on sera attentif aux bonnes opportunités de fin de mercato avec des prêts de clubs professionnels, comme Montpellier ou d’autres. »

 

La carrière de Mathieu Chabert

« J’ai eu des aléas de santé quand j’étais jeune. J’en suis peut-être où je suis grâce à ça. Il y a beaucoup de travail mais aussi une part de réussite. [...] J’ai eu une carrière très modeste. J’étais au centre de formation de Saint-Etienne, j’ai vadrouillé en Ecosse, en Italie... Puis j’ai joué à Béziers où j’avais fait trois bonnes saisons, et quand je devais signer professionnel, on m’a trouvé une tumeur dans la moelle épinière. Ça a tout remis en cause. J’ai arrêté de jouer à 24 ans. Ça fait 17 ans que j’entraîne sans discontinuer. [...] Quand on est monté en Ligue 2 avec Béziers, Magno Novaes avait 80 % de la montée dans ses mains et dans ses pieds. »

 

 

La vidéo en intégralité :

Aujourd'hui dans 100% Paillade, Bertrand Queneutte et Geoffrey Dernis reçoivent Mathieu Chabert, Coach du SC Bastia.

Publiée par France Bleu Hérault sur Vendredi 22 mai 2020

Vous pourriez aimer...