Cioni : "À Bastia, les gens aiment avant tout voir des lions"

Invité de l’émission 100% Ligue 1 - VL hier, Gilles Cioni est longuement revenu sur sa carrière, ses souvenirs au Sporting Club de Bastia et son avenir. Par ailleurs, le défenseur bastiais évoque notamment d’anciens joueurs comme Yannick Cahuzac ou l’ex entraîneur Claude Makelele.

Gilles Cioni ©Getty Images

« Bastia, pour moi, c’est le Barça. Petit on faisait les cons en tribune. C’est mon club de cœur. Réussir à Bastia, pour moi ça vaut tout l’or du monde. Si j’avais pu, j’aurais fait toute ma carrière à Bastia. C’est un rêve de gamin. Mais je ne regrette pas du tout mes trois années parisiennes. [...] Un de mes meilleurs souvenirs : en 2010 à Fréjus, quand on a su qu’on montait en D2, on s’est serré dans les bras avec Yannick Cahuzac et on s’est mis à pleurer. On savait qu’on avait sauvé notre club, on était très heureux et très fiers. »

 

Son avenir au Sporting

« Je ne peux pas arrêter sur une pandémie avec un arrêt du championnat le 13 mars. Si le staff technique veut bien de moi, je redémarre. Si je peux ramener le club en Ligue 1, je pourrais mourir tranquille (rire). Il faudra surtout voir l’état physique et mental. »

 

La ferveur des Turchini

« Très peu de clubs dans le football français peuvent se targuer de déplacer autant de supporters. Il y avait Chaouki (Ben Saada) dans le vestiaire, qui avait joué à Nice. Je ne suis pas sûr que l’OGC Nice, qui est un club populaire, puisse déplacer 1 200 personnes en quatrième division. Surtout que tout est plus compliqué car on est sur une île, il faut prendre l’avion ou le bateau. Le surlendemain du match à Sedan, certains joueurs sont venus me voir, ça les a marqués. »

 

L’attachement des anciens joueurs au SCB

« A Bastia on est un club de passionnés, on aime les joueurs qui mouillent le maillot. Les gens aiment avant tout voir des lions. Quand les joueurs qui viennent à Bastia correspondent, ils sont marqués. Quand la décision est tombée et que Bastia est monté en National, les anciens joueurs comme Anthony Modeste, Ryad Boudebouz, Toifilou Maoulida, Jérôme Rothen, ont réagi (voir par ailleurs). Je pense qu’ils seront marqués à vie par ce petit club qui a autant de passion.

Peu de clubs du niveau de Bastia peuvent attirer des joueurs comme Djibril Cissé, Romaric, Toto Squillaci, Jérôme Rothen... C’était incroyable. [...] Quand on a su que Miloš Krasić allait signer à Bastia, des amis supporters de la Juventus m’ont dit : « va voir des vidéos, c’est un phénomène ! ». Quand il est arrivé, on s’est dit : « c’est pas possible ? ». Il était peut-être fatigué, peut-être que les saisons en Italie l’avaient éreinté (rire). Il était adorable, mais footballistiquement parlant, s’il avait pu être comme à la Juve ça aurait été mieux... (rire). »

 

Yannick Cahuzac

« Yannick Cahuzac est un leader de terrain. Sur le terrain, il est métamorphosé, c’est un lion. Mais dans la vie, il aime la nature, il n’aime pas trop le monde, les boîtes de nuit. C’est vraiment l’opposé de l’image qu’il donne sur le terrain. »

 

Claude Makelele

« Claude Makelele était quelqu’un de très simple, proche de ses joueurs. Je ne sais pas si le duo qu’il formait avec Didier Tholot était naturel, il faut avoir des affinités avec ton adjoint, je crois qu’ils ne se connaissaient pas avant. Le coach n’avait peut-être pas saisi toutes les nuances d’un club comme Bastia et de ses spécificités. La mayonnaise n’avait pas pris. J’aimais beaucoup le coach Makelele dans ses conseils, peut-être que son message avait du mal à passer parfois. Quand il se joignait à nous sur le terrain, j’avais envie de lui dire : « coach, faites une licence ». Il était incroyable ! Contre François Kamano, qui est très rapide, il était toujours dans le bon timing. Il faisait des interventions rugueuses comme s’il était joueur. Ça m’avait impressionné car à l’époque il avait 41 ans. Il devait être fantastique au PSG dans un rôle d’adjoint. Mais en tant que coach, en comparaison avec Frédéric Hantz, au niveau de la communication, il avait plus de mal. »

 

 

L'interview vidéo en intégralité :

On s'invite chez Gilles Cioni ! #100L1chezlesfooteux ⚽ 🎙️ Réagissez en direct avec l'actuel défenseur du SC Bastia, qui nous reçoit pendant le confinement ⛑️🏆 🤯 On attend aussi vos réactions en commentaire 💪

Publiée par 100% Ligue 1 - VL sur Lundi 11 mai 2020

Vous pourriez aimer...