Photo by Unknown/CC0

Après l’échec de la montée en National 2, en terminant à deux points d’Endoume, place aux vacances désormais pour bien se reposer et surtout planifier la saison prochaine, où l’absence de montée ne serait cette fois pas si facilement acceptée.

En attendant, les joueurs et les supporters vont pouvoir profiter de cette trêve estivale tout en se délectant de la Coupe du monde à venir avec de belles affiches au programme et de beaux paris à faire sur le site d'Unibet pour encore un peu plus d'enjeu.

 

Un été plus calme que l’an passé

Durant l’intersaison, Claude Ferrandi et Pierre-Noël Luiggi, novices à leur prise de fonction, ont déclaré avoir appris de leurs erreurs de communication et d’organigramme. Les dirigeants du SC Bastia ont annoncé les ambitions pour la saison 2018/2019, avec la montée comme seule obsession. L’entraîneur Stéphane Rossi, longtemps incertain, a finalement été prolongé. Ses bons résultats au printemps ont surement convaincu les dirigeants de le garder.

Si les questions de l’effectif à venir se posent évidemment, les annonces dès ce mois de mai des deux dirigeants et le maintien du coach laissent augurer des vacances plus sereines que l’an passé. Cette fois, le staff technique pourra composer l’effectif avec plus de temps à disposition. Mais aussi élaborer une préparation digne de ce nom, pour commencer la nouvelle saison dans les meilleures conditions, avec notamment un stage à Propriano et plusieurs matchs amicaux durant l’été. Idéal pour la cohésion de groupe et la préparation du championnat.

Côté mercato, le Sporting a annoncé les arrivées des défenseurs Anthony Salis et Yohan Bocognano, et des milieux Michel Moretti et Yannick Lorenzi. Un recrutement qui colle avec la volonté de corsiser l’effectif. Au niveau des départs, Ismaël Diallo, Fodé Camara, Romain Achilli, Bocundji Ca, Vincent Leca, Hassim Traoré, Anthony Derouard et Julien Romain ont quitté le club. De nouvelles recrues sont donc attendues dans les prochains jours ou semaines.

Un temps pressenti, Jean-Jacques Mandrichi a finalement choisi de s’engager avec Martigues (N2).

Reste enfin les incertitudes concernant des joueurs clés de l’effectif, comme Julien Benhaim ou Mathieu Manset, auteur de 16 buts en championnat cette saison.

Quoi qu’il en soit, le SCB a toutes les cartes en main pour mener à bien l’objectif de montée en National 2, comme l’a confié Stéphane Rossi fin mai : « On va pouvoir se préparer, j’aurai toutes les cartes en main. On va reprendre le 9 juillet. Dans les 10-15 jours, on aura 80 à 85 % de l’effectif. »

Vous pourriez aimer...

Fil Info