almeida

Après les incidents face à Lyon qui ont conduit à l’arrêt du match dimanche dernier, mettons l’accent aujourd’hui sur le sportif et la rencontre à venir face à Bordeaux. Une importance majeure pour la survie du club.

Risquant de perdre le dernier match joué face à Lyon sur tapis vert, le Sporting s’est compliqué un peu plus la tâche dans sa quête du maintien en Ligue 1. Par ailleurs, la Commission de discipline de la LFP a suspendu jeudi à titre conservatoire le stade de Furiani en attendant le résultat de l'instruction.

Lanterne rouge du classement, Bastia ne part pas dans les meilleures conditions pour se sauver, mais peut compter sur la lenteur de ses concurrents pour y croire encore un tout petit peu. Grâce à la défaite de Lorient sur la pelouse de Montpellier et celle de Dijon à Monaco, les Bastiais n’ont finalement que trois points de retard sur le premier relégable, et ont même une carte à jouer puisqu’ils rencontrent Lorient d’ici la fin de saison. Tout n’est donc pas perdu, même si l’espoir est infime. Il faudra avant tout ramener quelque chose de Bordeaux pour continuer à y croire. Un déplacement qui s’annonce d’ailleurs tout sauf aisé en Gironde.


Bordeaux, mieux que Monaco et Lyon

Car il ne faut pas s’y méprendre, malgré son statut de club tranquille, Bordeaux redevient petit à petit le club redouté qu’il était il y a quelques temps, et qui plus est à domicile. C’est simple, sur ses cinq derniers matchs joués à la maison, l’équipe de Jocelyn Gourvennec n’en a perdu aucun, soit mieux que l’AS Monaco ou Lyon dans le domaine. Une performance énorme, qui doit notamment beaucoup à un jeu offensif bien huilé et des cadres efficaces devant comme derrière. L’exemple le plus frappant reste par exemple le trio Vada-Malcom-Rolan, auteurs à eux seuls de 8 buts sur les trois derniers matchs à la maison, et capables de mettre le feu à n’importe quelle défense de Ligue 1. Ajoutez à cela une arrière garde plutôt solide - 2 clean sheets de rang - et composée d’éléments tels que Pallois et Carrasso, et vous obtenez l’une des toutes meilleures formations de L1 depuis la reprise en janvier. Une formation performante donc, mais qui réussit heureusement pas trop mal au SCB depuis plusieurs saisons.

Malgré tout, Rui Almeida reste positif et concentré sur les points encore en jeu : "Nous avons des joueurs qui ont l'expérience suffisante avec le Sporting pour gérer cette situation. Tous les joueurs doivent faire un petit peu plus que leurs capacités. Nous ne sommes qu'à un point de Dijon. Nous avons la capacité de le faire. Si nous étions à sept points, je serais fou d'y croire. Mais un point, trois points, on peut le faire."


Bastia réussit plutôt bien face aux Girondins

Et c’est d’ailleurs l’un des bons motifs d’espoir avant le match de ce samedi. Historiquement, le Sporting pose des problèmes aux Bordelais. Sur les 7 derniers duels entre les deux formations, Bastia n’en a perdu aucun, accrochant quatre fois le partage des points et prenant trois fois les 3 points. Au match aller, Saint-Maximim et consorts avaient notamment tenu tête à Laborde et compagnie, menant même au score jusqu’à la 75e minute. Alors certes depuis novembre, beaucoup de choses ont changé de part et d’autre, mais la dernière victoire des Bastiais à Dijon nous l’a rappelé : ils sont capables de ramener quelque chose de leurs déplacements. Même si la cote des bookmakers annonce une rencontre à sens unique, tous les feux ne sont pas forcément au rouge. De toute façon pas le choix, il ne faudra pas repartir bredouille de Gironde pour laisser en vie le Sporting et maintenir l’espoir d’un maintien, aussi infime soit-il

Vous pourriez aimer...

Fil Info