Allan Saint-Maximin

Allan Saint-Maximin est arrivé à Bastia fin juillet, prêté par Monaco sans option d'achat pour cette nouvelle saison. Il a su se démarquer dès son deuxième match en marquant un magnifique but à Lorient.

Né le 12 mars 1997 à Châtenay-Malabry, le jeune milieu de 19 ans au petit gabarit (1m73 pour 67kg) est doté d'aptitudes physiques et techniques supérieures à la moyenne depuis tout jeune. Avec un QI de 147, qui lui permet selon lui d'agir et de réfléchir plus rapidement sur le terrain. C'est un joueur fort de plusieurs qualités que nous découvrons cette saison au Sporting.

 

Son parcours

C'est en 2011, à 14 ans, qu'il fit ses premiers pas dans le football en rentrant au Centre de Formation de l'AS Saint-Etienne. A la fin de ses deux années de formation, il signe en 2013 son premier contrat pro avec l’ASSE, où il restera jusqu'en 2015. C'est sous le maillot stéphanois qu'il disputera en août 2013 son premier match officiel et qu'il deviendra le 3ème plus jeune joueur à revêtir la tenue des Verts à 16 ans, 5 mois et 17 jours (lors du match de barrage de Ligue Europa contre le club danois d'Esbjerg). Lors de la saison 2013-2014, Allan Saint-Maximin est utilisé comme joker au poste d'ailier droit, sans bénéficier de beaucoup de temps de jeu. C’est aussi durant cette saison qu’il est sélectionné en équipe de France U16 et U17. En 2014-2015, il est repositionné et entame sa saison en voulant s'imposer. Cette prise de conscience est remarquée. Il obtient sa première titularisation en Ligue 1 en septembre 2014 et au fil des matchs gagne du temps de jeu grâce à ses performances mais aussi suite à une succession de blessures du secteur offensif stéphanois. A la fin de ces deux ans, il choisit d'abord de prolonger avec Saint-Etienne, avant, d'un commun accord avec les dirigeants du club, de le quitter pour rejoindre l'AS Monaco en juillet 2015. Désireux d'avoir du temps de jeu, il se fera prêter dans la foulée au club allemand d’Hanovre.

 

Courte mais mouvementée carrière à l'étranger...

Arrivé en Allemagne, il fera à Hanovre une saison moyenne : 18 matchs toutes compétitions confondues, un but et, en supplément, des frasques extra-sportives. Le changement de coach à la mi-saison n'aura pas aidé Allan à avoir plus de temps de jeu. Il sera finalement écarté des terrains et jouera son dernier match de la saison en mars 2016.


Son but contre Schalke 04

 

Après un retour à Monaco, un départ en Corse

C'est donc à l'aube de la saison 2016-2017 qu'Allan est prêté par Monaco au SCB, où il est l’un des joueurs les plus en vue de ce début de championnat. A Lorient, lors de la 2e journée, il marque son premier but pour le Sporting d'une superbe frappe enroulée des 35m, suite à un ballon mal renvoyé de la défense bretonne. Un but qui a montré la voie aux Bastiais, qui l’ont emporté 3-0 au stade du Moustoir. Un tel score à l'extérieur n'était plus arrivé depuis douze ans.

« Je suis très affectif et j'ai besoin qu'un entraîneur s'occupe de moi. J'attends juste qu'on me donne cette chance » avait-il déclaré en avril au quotidien L'Equipe. Lui qui s’est dit « vite intégré au Sporting grâce au staff et à ses partenaires » et se sent « bien au sein de l'équipe ».

Dominique Fernandez, ancien recruteur de l'ASSE, avait déclaré en 2013 sur poteaux-carres.com n’avoir « jamais vu un joueur de ce type là en 20 ans de carrière ». Un joueur « tout en percussion, vitesse, dribble et prise de risque (qui) ne s’arrêtait jamais de courir et (qui) respirait la joie de vivre et l’envie de gagner ». Celui que le monde footballistique qualifiait de « grand espoir du football français » est arrivé à Bastia pour engranger du temps de jeu et franchir un palier. Gageons qu’Allan confirme les espoirs placés en lui et qu’il soit décisif pour aider le Sporting dans sa cinquième saison de rang parmi l’élite. Affaire à suivre... !

Vous pourriez aimer...

Fil Info