Presentation Caen-Bastia

Quand nous sortons un peu la tête de l’eau sportivement, nos pieds se retrouvent salement embourbés dans des scandales médiatiques dont la presse se délecte. Depuis la réception des Marseillais lors de la première journée, nous n’avons pas eu un week-end au calme : les CRS, Brandão, la Bandera… Se déplacer chez les Normands pourrait, peut-être, être notre bouffée d’oxygène, du moins entre deux rubriques où nos cœurs bleus seront de nouveau souillés. En tout cas nos adversaires font triste mine, une descente aux enfers qui commence à prendre des proportions inquiétantes s’ils ne réagissent pas face à nous demain ! Enfin, on peut quand même se féliciter de notre série de deux victoires consécutives, la première depuis le début de saison ! 

 

Point fort

Le début de saison n’avait pas trop mal commencé pour les hommes de Patrice Garande. Deux victoires à l’extérieur face à des concurrents au maintien, un jeu plutôt fluide et bien léché. Mais les mauvais résultats à domicile ont plombé un peu les promus...

La qualité à souligner des Normands est sans nul doute qu’ils ne lâchent rien. Souvent menés, ils arrivent à inverser la tendance pour éviter la défaite, comme ce fut le cas contre Montpellier, Monaco, Bordeaux, où ils avaient encaissé le premier avant de réagir... La définition même d’une équipe à réaction,  tiens ça ressemble étrangement à une autre équipe, non ?

 

Point faible

Le stade d’Ornano est loin d’être une forteresse imprenable, en 8 matches, les « Rouge et bleu » n’ont pris que 4 points sur 24 possibles, une victoire et un nul à domicile... Cette statistique est plutôt amusante si on la compare à la nôtre, mais à l’extérieur cette fois : 4 points pris sur 24 possibles, une victoire et un nul… Étrange parallèle !

Stat’ plus inquiétantes pour les Caennais, la sombre série en cours de 8 matches sans victoire, et un mois de décembre cauchemardesque : 4 défaites de suite avec 13 buts encaissés...

A nous de ne pas rater, une nouvelle fois, la deuxième « finale » proposée, après celle de Thonon Gaillard.

 

Le gars à marquer à la culotte - ou à tacler à la gorge -

J’ai longtemps hésité (quelques secondes tout au plus) à savoir si je devais faire un petit clin d’œil à un ancien Turchinu, Florian Raspentino, accueilli chez nous avec des préjugés mais reparti avec une satisfaction de devoir accompli... Mais bon il faut reconnaitre qu’un autre joueur est à surveiller : un certain Mathieu Duhamel. Meilleur buteur de Ligue 2 l’an passé lors de la remonté de Caen dans l’élite, le gaucher est encore le meilleur artilleur de son équipe cette saison (6 buts). Après une blessure et une longue période de disette (entre la 1ère et la 11e journée), il s’est bien rattrapé depuis.

On prend garde et on évite les boulevards qu’on a pu laisser à Privat mercredi... C'est noté?

 

L’info qui ne sert à rien

Je ne sais pas pour vous mais d’habitude, c’est ma partie préférée, celle qui n’est pas lue par le mec qui gère le site et qui me laisse donc tous les droits pour glisser n’importe quelle connerie à l’intérieur. Malheureusement aujourd’hui, je me suis laissé distraire par des terroristes Normands... Non je ne parle pas du « guerrier Viking », mascotte courageuse et déterminée au combat du SM Caen...

Caen mascotte

Enfin elle ressemble plus à un mélange entre Stone et Charden après avoir mangé un steak de vache folle « made in Normandie ».

Non je ne parle pas non plus du détournement d’une partie de la cocaïne colombienne directement injecté dans le cerveau du mec qui a changé le nom du club en « Stade Malherbe Caen Calvados Basse-Normandie » (oui c’est le nom officiel du club depuis 2008), à ce propos j’utiliserai l’acronyme SMCCBN pour simplifier.

Je veux parler d’un groupuscule dissident Normand qui a réussi, il faut noter ses faits d’armes, à intégrer la « macagna » au cœur même des verts pâturages où broute traditionnellement une « bos Taurus » à robe blanche à tâches bringées. Depuis la découverte de leur site (en particulier leur dernier communiqué de presse « appel à la vigilance »), je voulais porter réclamation auprès du CNOSF, mais après réflexion, « cracher dans la soupe » n’est pas dans nos habitudes... Après tout on est bon joueur, on pourrait d’ailleurs aller boire un coup tous ensemble, je suis sûr que M. Geronimi aurait beaucoup à apprendre de M. Fortin en matière d’œnologie...

 

Mon pronostic

Atteindre notre « objectif » de 20 points, distancer un adversaire direct, enchaîner une troisième victoire d’affilée, un succès chez les Normands aurait un avant-goût de fête de Noël... Alors pour toutes ces raisons... Mais surtout parce que nous avons été (presque) tous sages cette année et aussi parce que sur le continent un Noël sans Corse n’est pas un vrai Noël, nous méritons bien un petit présent, non ?

Une victoire 2-1 avec le premier but pro de Kamano et une réalisation d’Ayité... VINCERETE PER NOI...

Bon Natale a tutti.

Par Fabien

Vous pourriez aimer...

Fil Info