presentation-asse

Journée après journée, certains « turchini » perdent espoir… Ils ont peut-être oublié que cette souffrance en championnat est devenu presque génétique, le slogan de B1905 est pourtant un bon moyen mnémotechnique pour s’en souvenir… Nati per soffre. Paradoxalement notre Sporting réagit souvent plus fortement lorsqu’il a été touché en plein cœur. Il faudra trouver les mêmes ressources que l’an dernier, où Modesto (blessé violement ce mercredi) nous avait permis de ramener un point inespéré de Geoffroy Guichard.

Point fort

C’est devenu une coutume, après Lyon, Reims et Evian, un nouvel ennemi en pleine bourre se dresse face à nous. Invaincu, toutes compétitions confondues depuis le 5 octobre, les verts viennent d’enchaîner un 10ème match sans défaite…  Les hommes de Christophe Galtier peuvent s’appuyer sur une défense en béton, 4 petits buts encaissés sur les 10 derniers matches. Un défi de taille quand on connait notre problème d’efficacité devant…

Point faible

Comme pas mal d’équipes qui bétonne, les stéphanois ne marquaient pas beaucoup de buts… Mais ça c’était avant le derby, depuis ils ont rectifié la mire en marquant 5 buts en deux matches. On espère que les petits problèmes techniques devant ressurgiront à domicile.

Le gars à marquer à la culotte - ou à tacler à la gorge -

Difficile de pointer du doigt un homme en particulier (surtout qu’en ce moment j’ai une fâcheuse tendance à donner le nom de notre bourreau dans cette section, Wass et Moukandjo en tête).

Je serai quand même tenté de mettre Gradel comme ennemi public numéro un pour demain… Bon ratio, bonne complémentarité devant avec les attaquants, 3 buts et 2 passes dé’ feront de lui mon élu pour crampon visé « made in Drissa ».

L’info qui ne sert à rien

Dans les années 70, le club fondé par le groupe Casino, recherche une mascotte, un emblème identifiable au premier coup d’œil. Les dirigeants de l’époque choisissent une panthère noire, pourtant peu courant dans la région stéphanoise… Beaucoup prétendent que c’est un clin d’œil à l’attaquant de l’époque Salif Keita, car le malien était surnommé la panthère !

Désolé Salif, mais Guillaume Gillet va devoir sortir le fusil pour mettre la tête de la panthère en trophée de chasse… Non, vous ne verrez pas Guillaume taxidermiste, vous ?

Mon pronostic

Franchement on ne va pas tourner autour du chaudron, je signe pour un 1-1. Le principal étant de regagner notre capital confiance, alors même un gros match dégueulasse, ultra dominé, et nous ultra réaliste, je prends. Oui je sais, il nous faut des points… Mais bon quand je donne une victoire du Sporting dans mes pronos, je suis « chat noir » (à défaut de panthère)… Alors ça sera un nul pour moi…

Et puis tant qu’à faire je change mon slogan aussi, reprenons simplement le classique de Toif, histoire de ne pas oublier le plus important : « Le Sporting est Immortel »!

Par Fabien

Vous pourriez aimer...

Fil Info