Geronimi : "On a une short-list de 3 noms pour remplacer Makelele"

Pierre-Marie Geronimi évoque le licenciement de Claude Makelele. Photo: EQ

Pierre-Marie Geronimi s'est exprimé sur le licenciement de Claude Makelele au micro de RCFM. Retrouvez sa réaction.

« Au vu des résultats, il était devenu important de prendre une décision. Après le match de Guingamp, les membres du conseil d’administration ont décidé de se réunir. La décision a été prise hier soir et a été signifiée à Claude aujourd’hui. C’est probablement la décision la plus difficile qui m’ait été donnée de prendre depuis 5 ans. Mais il est important que le club finisse la saison en Ligue 1 et malheureusement les résultats n’étaient pas ceux espérés. On espère que le fameux choc psychologique fonctionnera. Ce qui était important pour lui, c’était que le club se sorte de la galère où il se trouve aujourd’hui. Il était convaincu que ça allait être le cas. Ce n’est pas uniquement la faute de l’entraîneur, il y a aussi le staff, les joueurs, les dirigeants. On ne peut pas dire que le choix de Claude Makelele était mauvais, ça n’a tout simplement pas fonctionné. Je suis persuadé qu’il réussira ailleurs. Didier Tholot, qui était arrivé sur un choix de Claude Makelele - je tiens à la préciser - à décidé de ne pas continuer également en commun accord avec le club.

On va prendre notre temps car on a des responsabilités. On n’a pour le moment arrêté aucun choix sur le prochain entraîneur du Sporting. Je pense qu’aucune décision ne sera prise dans les 24h ou 48h. Nous avons une short-list de 3 noms. Ils ont tous les compétences requises pour entraîner à ce niveau et au Sporting Club de Bastia. Car entraîner ici est très difficile, ça l’est aussi pour les joueurs et les dirigeants. Il faudrait que la séance de jeudi matin soit dirigée par le coach qui officiera au moins jusqu’à la fin de la saison. »

 

Le passage audio en intégralité

Vous pourriez aimer...