Gravement blessé cet été (rupture du ligament croisé), Dumè Guidi ne peut plus jouer jusqu'à la fin de la saison. Une situation compliquée à vivre pour le défenseur bastiais, que le club avait prolongé de deux ans supplémentaires (jusqu'en 2026) après sa blessure, pour lui montrer sa confiance et son soutien.

Dumè Guidi

Il revient sur sa blessure au genou, pendant le match amical contre l'Hellas Vérone fin juillet.

"J'ai senti le genou bouger, la rotule tourner, confie-t-il dans Corse Matin. Je me dis que c'est grave. Très grave même. J'arrive en fin de contrat, j'ai deux enfants. Les idées se sont bousculées dans ma tête. [...] Et puis vient l'annonce : neuf mois d'indisponibilité. Cela a été très dur à encaisser. Heureusement, je passe ces moments auprès des miens."

 

Malgré son indisponibilité et son éloignement des terrains, Dumè Guidi reste proche de ses coéquipiers et soutient le Sporting depuis les tribunes. Même si la vie de groupe et l'adrénaline avant les matchs manquent à l'appel.

"J'étais présent avec l'équipe à Ajaccio et je n'ai pas raté un match à domicile, indique-t-il dans Corse Matin. Dès que je peux, je vais à l'Igesa [...], je me dois d'être présent, c'est mon rôle de vice-capitaine."

 

Après quatre défaites consécutives, le SCB a sorti la tête de l'eau en s'imposant contre Annecy lors de la dernière journée. Dumè Guidi se veut optimiste pour la suite de la saison.

"Je reste confiant, mais il y a du travail. L'année dernière, on était dans une situation compliquée, on a su réagir, prendre les points. On a fait une deuxième partie de saison incroyable, sommes-nous capables de le refaire ? Je ne sais pas, mais je sais que le club s'est donné les moyens."

 

Pour l'heure, il effectuera trois semaines de rééducation à Clairefontaine à partir du mois d'octobre.

 

Source : Corse Matin