Sans surprise, un arrêté préfectoral interdit aux supporters bastiais d'assister au derby AC Ajaccio-SC Bastia le lundi 2 octobre en raison notamment du « caractère répété d'évènements de nature à troubler l'ordre public lors des précédentes rencontres de football » entre les deux équipes.

Parcage Timizzolu

L'arrêté expose une "rivalité violente qui existe entre les supporters du SC Bastia et ceux de l'AC Ajaccio, en contradiction avec tout esprit sportif" et les "comportements violents des supporters ultras ajacciens" lors de la saison de Ligue 1 2022/2023, contre le PSG, Strasbourg et l'OM notamment.

Du 2 octobre à 6h00 au 3 octobre 2023 à 6h00, il sera ainsi "interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club du SC Bastia ou se comportant comme tel, d'accéder au stade François-Coty, et de circuler ou stationner sur la voie publique de la D503 (ancienne route de Sartène) entre les ronds-points du Génovèse et du Vazzio (intersections avec la T21)".

 

Une décision que regrettait hier Ludovic Matteoli, représentant du Socios Etoile Club Bastiais : "On a vu, par le passé, que les interdictions de stade n'empêchent pas les incidents, a-t-il déclaré à Via Stella. Il y a des supporters du Sporting dans toute la Corse, y compris à Ajaccio et sa région. Donc il y aura quoi qu'il en soit des supporters de Bastia dans le stade. Ils s'y rendront de façon indépendante, bien sûr, mais ce serait inconcevable qu'ils ne puissent pas aller voir ce match."